APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  8 Octobre      53        Environnement/Eaux/Forêts (3563), Société (37152),

   

Rabat, 08/10/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du lundi 08 octobre :

Sénégal :

–Un colloque consacré à la problématique des vagues de chaleur dans la zone du Sahel s’ouvre mardi à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), annonce un communiqué.

La rencontre qui se poursuivra jusqu’à jeudi marque la clôture du projet « Alerte aux canicules au Sahel et à leurs impacts sur la santé » (ACASIS). Elle réunira des chercheurs qui apporteront des réponses aux interrogations liées au thème : « enjeux et problématique ses vagues de chaleur au Sahel », indique la même source.

Le projet ACASIS, financé par l’Agence française de la recherche a mobilisé pendant 5 années de recherche, un consortium pluridisciplinaire associant des laboratoires français et africains autour de cet objectif commun, souligne le texte.

Côte d’Ivoire :

–Un dialogue interministériel sur le potentiel, les objectifs et opportunités d’une taxe carbone dans le contexte ivoirien s’est tenu jeudi à Abidjan, dans le cadre du lancement des activités Partenariat pour la préparation au marché carbone (PMR)/Coalition du leadership en matière de prix du carbone (CPLC) en Côte d’Ivoire.

A cette occasion, le ministre de l’Environnement et du développement, Joseph Séka Séka, a expliqué qu’au regard de l’obligation de réduction par la Côte d’Ivoire des émissions de gaz à effet de serre (COP 21 de Paris), elle a décidé de saisir la perche tendue par la Banque mondiale à travers les deux initiatives sus citées, notamment la CPLC et le PMR, dans l’optique du respect de ses engrangements sur le climat.

Il a relevé que l’assemblée du PMR a approuvé à hauteur d’environ 250 millions FCFA, en avril 2018 à Kiev, en Ukraine, la demande de financement des activités de la Côte d’Ivoire dans le cadre de l’exploration des options  pour l’instauration d’une taxe carbone.

Togo :

–Le Togo veut renforcer son code forestier pour se doter d’une loi répondant au défi de protection des espèces de faune et de flore sauvages en extinction.

Dans cette perspective, un atelier de validation de l’état des lieux sur les formes de criminalité au Togo liées aux espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction s’est achevé vendredi dans la capitale togolaise.

Regroupant des experts environnementalistes, l’atelier vise à permettre au Togo de disposer d’une loi de protection des espèces de faune et de flore sauvages, en conformant à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Gabon :

–L’administrateur de territoire d’Ilebo, dans le Kasaï, situé au centre de la République démocratique du Congo (RDC), François Kabula Kasongo, a annoncé l’interdiction de la pêche avec des filets à mailles non autorisée, rapporte la presse locale

Au cours d’une séance de travail tenue dernièrement avec les responsables de service de l’Agriculture, pêche et élevage, l’autorité territoriale d’Ilebo s’est élevé contre l’usage de pesticides et autres substances toxiques en vue d’exterminer des poissons et des alevins en dehors des normes exigés, décriant l’ampleur de ce fléau dans les rivières Kasaï, Lutshiadi et Sankuru.

Dans la même catégorie