MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


   

Dakar, 31/12/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du lundi 31 décembre :.

Sénégal :

–Le recteur de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, Ousmane Thiaré, estime que les progrès réalisés dans les technologies du solaire et de l’éolien ouvrent la voie à une « optimisation intelligente de l’environnement ».

« Les progrès enregistrés dans les technologies éolienne et solaire balisent la voie vers une optimisation intelligente de l’environnement, permettent le renforcement de l’innovation et des capacités technologiques en matière d’énergie solaire et éolienne, un véritable outil propre et efficace pour accélérer le développement en Afrique », a-t-il souligné.

Le professeur Thiaré s’exprimait récemment à l’ouverture de la 8ème édition des journées scientifiques du collectif des doctorants, organisées chaque année à l’Université Gaston Berger.

Cette année, la rencontre est placée sous le thème « Energies renouvelables, hydrocarbures et ressources minières : enjeux et perspectives ».

Ghana :

–La Division des forêts et des changements climatiques (FCCD) de l’Institut de recherche forestière du Ghana (FORIG) a lancé un programme de sensibilisation de lutte contre les changements climatiques au profit des écoliers.

L’objectif est d’éduquer et de sensibiliser les élèves au changement climatique et aux stratégies d’atténuation et d’adaptation en vue de minimiser son impact, a indiqué Mme Gloria Djabletey, responsable du programme, notant que cinq écoles du district de Juaben et de la municipalité d’Ejisu ont été ciblées.

Côte d’Ivoire :

–Une cinquantaine d’agents des Eaux et Forêts, provenant des directions régionales des Forêts et de la Faune du Sud ont pris part récemment à un atelier de renforcement de leurs capacités sur les questions de changements climatiques et leurs incidences sur la sécurité humaine.

Cet atelier initié par le secrétariat du conseil national de sécurité (S-CNS) en collaboration avec la direction générale des Forêts et de la Faune, et l’appui financier du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), vise à renforcer le professionnalisme des agents ainsi que leurs connaissances sur les problèmes de changements climatiques et les comportements à adopter en relation avec les communautés locales.

Ce, pour accroître la résilience et la consolidation de la paix. Ces agents ont été instruits sur divers modules devant participer à la protection du patrimoine forestier, détruit à près de 90% par l’exploitation anarchique des terres, l’orpaillage clandestin etc.

Dans la même catégorie