AGP Gabon/ Session criminelle pour mineur: 36 mois de prison ferme pour un jeune braqueur AGP Gabon/Koulamoutou: Les établissements privés et confessionnels réclament les kits sanitaires ANP Tahoua : 132 meilleures élèves filles de la région reçoivent officiellement des prix d’excellence ANP Niger : Les Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES), sont très importants dans la gestion des écoles AIP Institutions politiques rassurantes et stabilité, une forte attente des populations d’Abengourou AIP Les enseignants du lycée des Jeunes filles de Séguéla instruits sur les droits des enfants AIP Des enseignants recommandent une sensibilisation sur les droits et devoirs des enfants AIP 30 nouveaux cas de Covid-19 et neuf guéris AIP Le nouveau quinquennat du président Ouattara devrait être consacré au renforcement des actions en faveur des femmes et des jeunes, estime-t-on à Odienné ANGOP Angola: PR expressa vontade contínua de dialogar com jovens

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  19 Novembre      4        Environnement/Eaux/Forêts (2264),

   

Dakar, 19/11/2020 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du jeudi 19 novembre :

Madagascar :

–Les autorités malgaches envisagent de rendre plus accessible le prix du gaz butane pour réduire l’utilisation du charbon et des bois de chauffes et contribuer ainsi à la lutte contre la déforestation.

Le Comité malgache de butane (CMD), le ministère de l’Environnement et du Développement durable et le ministère de l’Economie et des finances examinent la possibilité de réduire la TVA sur le gaz à 5% au lieu de 20% et de baisser le prix des bouteilles à gaz de 9%.

A Madagascar, 50% des forêts ont disparu ces 50 dernières années, au rythme de 100.000 ha de forêts détruits chaque année, faisant craindre une disparition totale de la forêt malgache d’ici 30 ans.

Afrique du Sud :

–Le réseau électrique national sud-africain voit sa puissance augmentée de 140 MW grâce à l’entrée en service du parc éolien de Kangnas, dans la province du Cap Nord.

« Le parc éolien de Kangnas éliminera environ 550 000 tonnes d’émissions de CO2 chaque année, par rapport aux centrales électriques traditionnelles à combustibles fossiles », a expliqué le producteur indépendant d’électricité (IPP) Lekela Power.

Il a rappelé également qu' »outre l’absence d’émissions de carbone et la réduction de l’utilisation de combustibles fossiles, l’Afrique du Sud bénéficiera d’une consommation d’eau quasi nulle pendant le processus de production ».

Dans la même catégorie