GNA Your records indicate you retired last June – President to Domelovo APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À « VEILLER À LA PROTECTION SOUTENUE DES DROITS DES FEMMES’’ MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon

Bulletin quotidien de l’écologie en Afrique


  21 Janvier      15        Environnement/Eaux/Forêts (2568),

   

Dakar, 21/01/2021 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie en Afrique pour la journée du jeudi 21 janvier :

 

Sénégal :

— L’épisode de pollution aux particules fines se poursuit à Dakar, avec un indice de la qualité de l’air orange pour la journée de mercredi, annonce le Centre de gestion de la qualité de l’air (CGQA), un organisme dépendant de la direction de l’Environnement et des Établissements classés.

Une légère amélioration pourrait être notée à partir du jeudi, selon le CGQA, qui recommande fortement à tous de respecter certaines consignes sanitaires, parmi lesquels le port obligatoire de masque.

 

Cameroun :

— Une feuille de route vient d’être signée entre le gouvernement camerounais et les acteurs intervenant dans les chaînes de production et de commercialisation du cacao en vue de créer un label spécifique au pays, rapporte la presse locale.

L’objectif est de pratiquer la cacaoculture tout en préservant l’environnement, de lutter contre la déforestation en vue de la création des plantations de cacao et de booster la production nationale de ce produit de rente.

Selon le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Gabriel Mbaïrobé, cité par le portail +Actucameroun+, cet acte repose sur trois piliers, en l’occurrence la protection et la restauration des forêts, la production durable et la commercialisation du cacao, et l’engagement des communautés et l’inclusion sociale.

 

Afrique du Sud :

-. Des milliers d’espèces marines ont échoué à Elands Bay sur la côte ouest de l’Afrique du Sud, suite à une prolifération d’algues nuisibles, connue sous le nom de marée rouge, a indiqué mercredi le Département de l’Environnement et de la Pêche.

Les conditions météorologiques n’étaient pas favorables pour le moment car un vent du nord-ouest soufflait actuellement et maintenait la prolifération d’algues concentrée dans la baie, a souligné le département dans un communiqué.

Il a expliqué que malgré les marées rouges, les prises de langoustes de la côte ouest sont toujours bonnes, ce qui signifie que les niveaux d’oxygène sont toujours élevés. «La marée de printemps s’est produite il y a quelques jours, limitant ainsi la possibilité d’un échouement massif au cours des 10 prochains jours», précise-t-on.

Madagascar :

-. Plusieurs tonnes de déchets sont déversées chaque année en mer dans la région malgache de Boeny, déplore le ministère de l’Environnement.

«Ces déchets menacent les moyens de subsistance des pêcheurs, car ils ont un impact négatif sur l’équilibre de l’écosystème marin», souligne le ministère dans un communiqué.

Il fait savoir que pour remédier à cette situation, plusieurs campagnes de sensibilisation de la population locale et des commerçants sur les impacts négatifs des déchets plastiques sur l’environnement ont été lancées.

Côte d’Ivoire :

Le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé mercredi dans son compte rendu du conseil des ministres, que désormais l’importation, l’exportation ou l’introduction de tout spécimen de plant forestier en Côte d’Ivoire sont soumises au préalable à l’autorisation du ministre chargé des forêts.

En application de la loi portant code forestier, en liant avec la convention sur le commerce international d’espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction, un décret organisant les conditions d’une utilisation durable des espèces végétales sauvages, a été adopté par le gouvernement.

Ce décret, a expliqué Sidi Touré, renforce la lutte contre le commerce illicite des plantes forestières en vue de préserver les écosystèmes forestiers et la santé publique contre les organismes nuisibles et les maladies véhiculées par les végétaux.

Dans la même catégorie