MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  24 Novembre      7        Economie (10896),

   

Dakar, 24/11/2020 (MAP)- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mardi 24 novembre :

Kenya : Les riches Kényans cachent 4,2 milliards de dollars (457 milliards de shillings) dans des comptes offshore, privant le pays de 63,4 millions de dollars (6,9 milliards de shillings) de recettes fiscales, selon un rapport mondial.

Le rapport « State of Tax Justice 2020 », publié par Tax Justice Network et Global Alliance for Tax Justice relève que ce montant est suffisant pour financer le budget annuel des 47 comtés du pays de 386,6 milliards de shillings et de doubler le nombre d’agents de santé pour aider à lutter contre la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 1000 morts depuis mars.

Le montant stocké dans les territoires à faible taux d’imposition équivaut à 4,8% du produit intérieur brut (PIB) du pays, note également le rapport.

Gabon : Le dernier conseil de ministre, tenu le 20 novembre 2020 par visioconférence, a entériné le projet de loi modifiant la loi n° 002/2003, instituant un régime de prévention et de répression de l’enrichissement illicite en république gabonaise.

L’organe étatique chargé de lutter contre les délits financiers portera désormais le nom de « Commission Nationale de Lutte contre la Corruption et l’Enrichissement Illicite ». Elle remplace la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI).

Les missions de la commission s’étendent désormais au secteur privé.

Ethiopie : Les exportations d’or de l’Ethiopie ont totalisé au cours des quatre derniers mois quelque 265,3 millions dollars us, a indiqué le ministère des Mines et du Pétrole.

Les recettes des exportations du café, de fleurs et de khat ont également affiché une croissance remarquable au cours des quatre derniers mois, selon le ministère.

Ainsi, les exportations de café et de fleurs ont atteint respectivement 230,5 millions et 138,3 millions de dollars.

Ouganda : La phase 4 du projet national d’infrastructure de fibre optique, qui couvre les régions ougandaises du Nil occidental et du Karamoja, a officiellement été inaugurée à Moroto par le président de la République, Yoweri Museveni.

La phase 4 est une continuation des phases 1 à 3 du projet national d’infrastructure de fibre optique. Elle a été financée par la Banque mondiale et mise en œuvre, comme les précédentes, par Huawei Technologies, sous la supervision de l’Autorité nationale des technologies de l’information d’Ouganda (NITA-U).

A travers le réseau national de fibre optique, long de 1 590 km, l’Ouganda a comme objectif la connexion de toutes ses grandes villes, la connexion des ministères et autres départements du gouvernement au réseau de l’administration électronique.

Angola : L’ambassadeur de la Chine en Angola, Gong Tao, a affirmé que son pays compte renforcer ses investissements dans ce pays d’Afrique australe, notamment dans les domaines de l’industrie, l’agriculture et la pêche.

La coopération économique et commerciale entre les deux pays restera forte et favorisera le développement de relations de partenariat stratégique avec ce pays africain, a souligné M. Tao, saluant les réformes en cours en Angola afin d’améliorer l’environnement des affaires.

L’attractivité de l’Angola pour les investisseurs chinois permettra de créer de nouveaux emplois dans le pays, ainsi que d’augmenter ses exportations vers le marché chinois dont la demande est de plus en plus forte, a-t-il dit.

Zimbabwe: La stratégie nationale de développement (NDS) qui s’étale sur la période 2021-2025, devrait créer près de 760,000 emplois au Zimbabwe, selon les autorités zimbabwéennes.

La stratégie, qui vise à faire passer le pays dans la catégorie des économies à revenu moyen supérieur d’ici 2030, permettra également d’accélérer la croissance économique, améliorer les performances du secteur public et construire des infrastructures stratégiques dans les secteurs de l’énergie, des TIC, des transports et du logement.

Cette stratégie qui succède au Programme de stabilisation transitoire (TSP) lancé en 2018 permettra d’atteindre une croissance économique de l’ordre de 5% en moyenne entre 2021 et 2025.

Dans la même catégorie