AGP Gabon/Oyem: Le budget du conseil municipal voté à plus de 900 millions de F CFA AGP Gabon/Lutte contre le tabagisme: Une campagne d’information et de sensibilisation lancée à Libreville AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  7 Janvier      13        Bulletin d'info économiques africaines (361),

   

Dakar, 07/01/2021 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du jeudi 07 janvier :

Sénégal-Economie

La production d’or est passée de 12,5 tonnes (402 231 onces) en 2018 à 12,9 tonnes (415 335 onces) en 2019, indique le rapport de conciliation 2019 de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

Selon les résultats et conclusions du rapport présenté mardi à la presse locale, le total des revenus générés par le secteur extractif a haussé de 0,4 tonnes d’or en 2019 grâce à l’augmentation de la production de la mine de Mako à côté de celle de Sabodala.

+++++

Afrique du Sud :

L’activité du secteur privé sud-africain a stagné en décembre dernier suite à la baisse des achats et des stocks, révèle une enquête publiée mercredi.

«Les entreprises sud-africaines ont eu du mal à réaliser des gains en décembre, car la faiblesse de la demande et les problèmes d’approvisionnement en matières premières signifiaient que la production totale était globalement stable depuis novembre», a déclaré David Owen, économiste chez IHS Markit.

Il a expliqué qu’alors que les données du quatrième trimestre de 2020 révèlent un ralentissement de la récession, «les indicateurs de demande suggèrent que l’économie a encore beaucoup à faire pour se remettre de la pandémie du covid-19».

+++++

Angola :

Le Gouvernement angolais a attribué la concession du terminal polyvalent (TMU) du port de Luanda à la multinationale DP World Limited pour 20 ans.

La société des Émirats Arabes Unis avait remporté en novembre dernier l’appel d’offres public international pour la concession de ce terminal, lors de la présentation d’un plan d’investissement de 190 millions de dollars américains, pour la période 2020/2040.

+++++

Gabon-banques-crédits

Au 30 septembre 2020, les banques au Gabon ont distribué 1442,7milliards de FCFA de crédits contre 1 630,1milliards un an auparavant à la même période, en raison de la baisse des crédits accordés à l’Etat et au secteur privé, selon la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac).

Ainsi, les crédits octroyés aux administrations publiques ont baissé de 5,1% à 385,3 milliards de FCFA à la fin du troisième trimestre 2020. Ceux-ci ont représenté 26,7% de l’ensemble des crédits bruts distribués.

En glissement annuel, les crédits octroyés au secteur privé ont connu aussi un effondrement de 12,5%, soit 982,3 milliards de FCFA.

Kenya-Exportations

Les exportations de légumes du Kenya ont chuté cette année pour atteindre 600 tonnes contre 73.000 tonnes en 2019, une baisse qui s’est traduite sur la valeur de ces produits (220 millions de dollars en 2020 contre 248 millions de dollars en 2019), a indiqué Okisegere Ojepat, directeur général du Consortium des fruits et légumes frais du Kenya.

Cette contreperformance du secteur est due, selon le responsable, à la réduction de la demande sur le marché due aux confinements, particulièrement dans l’Union européenne (UE) et au Royaume-Uni.

+++++

Côte d’Ivoire-agriculture

Le ministère ivoirien de la promotion de la riziculture a signé mercredi à Abidjan un protocole d’accord avec Callivoire, une société qui fournit des solutions agricoles, en vue de faciliter le crédit agricole aux riziculteurs ivoiriens et contribuer in fine à l’autosuffisance en riz de la Côte d’Ivoire avant 2025.

« L’un des problèmes importants de la riziculture, c’était que les agriculteurs n’avaient pas accès au crédit. Aujourd’hui avec les différents accords que nous venons de signer et avec celui d’aujourd’hui, nous avons l’assurance que cette société nous ( les riziculteurs) fera des crédits pour qu’on paie à la récolte», a dit Gaoussou Touré, le ministre ivoirien de la promotion de la riziculture après la signature de cet accord.

+++++

Côte d’Ivoire-tabac

Le taux des droits d’accise sur le tabac, en Côte d’Ivoire, a connu une augmentation d’un point, portant l’imposition sur les produits du tabac à 46%, au titre de l’annexe fiscale 2021.

« On a un taux de taxe sur le tabac qui sera fixé à 46% à compter de l’entrée en vigueur de l’annexe fiscale 2021″, a indiqué l’experte fiscaliste Annick Kopoin, ajoutant que le relèvement du droit d’accise va passer de 38% à 39% ».

Ce taux applicable au tabac sera porté à 46% avec la taxe pour la lutte contre le sida et celle pour le développement du sport.

+++++

Burundi-Agriculture

Le gouvernement du Burundi et la Banque africaine de développement (BAD) viennent de signer deux accords de dons de 21 millions de dollars pour le développement durable des chaînes de valeur de l’agriculture et de l’élevage.

« Ce financement est destiné à financer le Projet d’appui au développement durable des chaînes de valeur de l’agriculture et de l’élevage au Burundi », indique la BAD dans un communiqué.

L’objectif général du projet est de contribuer de façon durable à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à l’augmentation des revenus des populations du Burundi, explique la même source.

Dans la même catégorie