ANP L’OMS fait don des médicaments et matériels bureautiques à la région de Diffa pour la deuxième phase de retour volontaire des populations ANP Niger : Le bilan des inondations monte à 33 morts AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le comité régional REDD+ de l’Agneby-Tiassa installé AGP Kindia/urbanisation : L’élaboration d’un document de politique urbaine fiable au cœur d’une rencontre organisée par l’ONU-HABITAT ANG Cooperação/ONU apresenta quinta-feira novo quadro de cooperação com Guiné-Bissau ANG Turismo/Ministério e o Grupo Rahal CI assinam Memorando de Entendimento para a infra estruturação do sector no país ANG Eleições/Primeiro-ministro reafirma « empenhamento total » para que legislativas ocorram em dezembro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 125 étudiants de l’Ecole africaine et malgache de l’architecture et de l’urbanisme reçoivent leurs diplômes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La 6e édition des Journées de l’orientation du bachelier ouverte sous le sceau du numérique et des innovations pédagogiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Niger s’inspire de l’expérience ivoirienne en matière de télévision numérique terrestre

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


   

Kigali, 02/09/2021 -(MAP)- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du jeudi 02 septembre 2021:

Kenya-Thé

– Au Kenya, l’Agence de développement du thé (KTDA) a importé 65.000 tonnes d’engrais NPK au profit de plus de 630.000 producteurs de thé affiliés à ses usines.

Conditionnée en sacs de 50 kg, la marchandise qui a coûté 25 millions de dollars a été débarquée au port de Mombasa le 25 août dernier, a annoncé la KTDA.

Cette démarche de la KTDA contraste avec l’approche adoptée un an plus tôt lorsque les perturbations liées au coronavirus l’avaient conduite à verser directement 1,3 milliard de shillings aux agriculteurs pour l’achat des engrais sur le marché.

Le réseau de producteurs de la KTDA compte pour plus de 60 % du thé produit au Kenya. L’organisme gère 69 usines et emploie près de 10.000 personnes.

===

Afrique du Sud-chômage

– Le taux de chômage en Afrique du Sud a augmenté au cours du premier trimestre de cette année pour atteindre 32,6%, soit le taux le plus élevé depuis 2008, a révélé l’Agence nationale des statistiques «Stats SA».

«Le taux de chômage officiel a augmenté de 0,1 point de pourcentage, passant de 32,5% au quatrième trimestre de 2020 à 32,6% au premier trimestre de 2021», selon l’enquête trimestrielle sur la population active qui précise que le nombre de chômeurs a augmenté de 8000 personnes pour atteindre actuellement 7,2 millions.

La même source révèle également que le nombre de personnes employées dans le pays est resté presque inchangé durant cette même période avec 15 millions, bien qu’il y ait eu une légère baisse de 28000 emplois.

À l’image du reste du monde, l’économie sud-africaine a été très affectée par la pandémie du coronavirus. Le pays le plus touché du continent par la Covid-19 peinait déjà à renouveler son modèle économique avant même la pandémie.

===

Angola-Investissements :

-. L’Angola souhaite attirer davantage d’investissements étrangers directs (IED) et renforcer ses relations avec tous les investisseurs et créanciers internationaux, a indiqué la ministre angolaise des Finances, Mme Vera Daves.

«Notre programme de réformes économiques accorde la priorité aux investissements étrangers directs, non seulement avec la Chine, mais également avec d’autres partenaires internationaux», a déclaré Mme Daves lors d’un webinaire.

La ministre a, à cette occasion, mis l’accent sur les réformes macro-économiques en cours dans le pays, en particulier celles qui concernent la viabilité de la dette publique. « Nous voulons apporter une valeur ajoutée à notre économie en créant des emplois et nous essayons d’améliorer nos relations avec nos partenaires économiques.

Dans la même catégorie