APS PROMOVILLES : PLUS DE 16 MILLIARDS D’INVESTISSEMENT EN FAVEUR DE DIOURBEL APS MATAM: LA PLANIFICATION COMMUNAUTAIRE PARTICIPATIVE AU MENU D’UN ATELIER STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


Dakar, 08 jan. 2016 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du vendredi 8 janvier :

Sénégal-Economie.

L’activité économique (hors agriculture et sylviculture) au Sénégal, mesurée par l’Indice général d’activité a enregistré une croissance de 3,7 pc, en variation mensuelle au mois de novembre 2015, a-t-on indiqué jeudi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).
Cette performance traduit une bonne évolution d’ensemble des secteurs primaire (plus 8,7 pc), secondaire (plus 6,9 pc) et tertiaire (plus 1,4 pc), souligne la DPEE dans sa note de conjoncture.
Elle ajoute que sur une base annuelle, une croissance de 9,4 pc de l’activité, hors agriculture et sylviculture, est notée, durant la période sous revue principalement tirée par les secteurs secondaire (plus 15,5 pc) et tertiaire (plus 7,6 pc).

+++++++.

Sénégal-Economie-Nomination.

L’Africa Finance Corporation (AFC), une institution de premier plan pour le développement financier de projets d’infrastructure en Afrique, a désigné David Johnson pour reprendre le poste de directeur des risques.
Anciennement vice-président chargé de la gestion des risques sur les marchés pour l’AFC, David Johnson succède à Roger Ellender, qui a atteint l’âge de la retraite obligatoire après avoir occupé le poste de directeur des risques de l’AFC pendant 6 ans.
L’AFC, une institution financière et multilatérale d’investissement, a été fondée en 2007 avec un capital de base par actions d’un milliard de dollars US pour servir de catalyseur à des investissements dans le secteur privé destinés aux infrastructures dans toute l’Afrique.

+++++++.

Gabon-TIC-Jeunesse-Afrique-Distinction.

Le jeune gabonais Ernest Tewelyo, inventeur d’une application ‘’e-DoleyCash’’, vient de voir ses efforts récompensés à Maputo, capitale du Mozambique, où il s’est vu décerner le pris de la meilleure jeune entreprise africaine, à l’occasion de la Start-Up Africa Compétition, organisée en marge du Symposium annuel du leadership tenu sous le thème ‘’Synergie : Innover ensemble’’.
L’application ‘’e-DoleyCash’’, développée en faveur d’une banque de la place, consiste à apporte à cette banque une plateforme globale, innovante, indépendante des opérateurs télécoms, de prestations bancaires et financières tels que le mobile banking, le mobile money, les cartes prépayées ou encore l’envoi et le retrait d’argent sans carte sur les GAB et TPE, au bénéfice d’un large public bancarisé ou non soit-il, a expliqué l’inventeur de l’application.
Ce projet avait déjà été primé au niveau national en décembre 2014 en décrochant le prix de l’excellence du président de la République, rapporte la presse locale.

+++++++++.

Burkina Faso-Population-RGPH.

Le Burkina Faso s’apprête à réaliser, courant 2016, son cinquième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), selon l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD).
‘’Nous nous apprêtons à réaliser en 2016 le 5è RGPH qui permettra d’avoir des données récentes pour tout projet de planification et d’évaluation des politiques publiques au Burkina’’, a déclaré mercredi le directeur général de l’INSD, Banza Baya.
Le RGPH est la base la plus complète de données sur la population et sur un certain nombre de secteurs d’activités au Burkina, a estimé M. Baya, rappelant que la dernière base date de 2006.

+++++.

Burkina Faso-BID-Energie.

Le Burkina Faso va bénéficier d’un financement de 12 millions de dollars de la Banque islamique de développement (BID) pour la mise en œuvre du Projet d’électrification rurale décentralisée par système photovoltaïque.
Le financement de la BID permettra de couvrir le coût de l’électrification de 41 localités rurales par système photovoltaïque dans six régions au Burkina Faso.
Niger-PAM-Agriculture.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a lancé, jeudi, pour la quatrième année consécutive, son programme national d’achats locaux de vivres auprès de groupements de petits producteurs agricoles au Niger.
Quelque 4.000 tonnes de vivres, contre 1.780 tonnes en 2014, seront achetés aux petits producteurs à travers 69 organisations paysannes pour près de 3,5 millions de dollars, afin de stimuler l’économie locale.
‘’L’objectif est de contribuer au renforcement de la résilience des petits producteurs vulnérables et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de manière durable’’, a déclaré Benoit Thiry, Représentant du PAM au Niger.

++++++++.

Côte d’Ivoire-Maroc-Cimentier.
Le cimentier marocain CIMAF va étendre ses activités en Côte d’Ivoire à travers la construction d’une unité à San Pedro, seconde ville portuaire, pour un investissement de 35 milliards de FCFA (1 euro est l’équivalent de 656 FCFA), à révélé, jeudi à Abidjan, le directeur général du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), Emmanuel Essis Esmel.
Cette unité devrait permettre de desservir les pays de la sous-région. La CIMAF dispose d’un centre de broyage d’une capacité de 500.000 tonnes par an, situé dans la zone industrielle de Yopougon (15 km du centre ville d’Abidjan), rappelle-t-on.

++++++.

Côte d’Ivoire-Tourisme.

A l’initiative du ministère du Tourisme à travers sa Direction Côte d’Ivoire Tourisme, une rencontre d’information et de formation sur l’Ecotourisme, a été organisée jeudi à Abidjan, au profit des opérateurs du secteur.
Initiée en prélude à l’International Tourism Bourse (ITB), l’un des plus importants salons de Tourisme qui se déroulera du 9 au 13 mars à Berlin en Allemagne, cette rencontre a été l’occasion pour le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, Jean Marie Somet d’exhorter les opérateurs à s’intéresser au ‘’Tourisme Vert’’.

+++++++.

Côte d’Ivoire-Entreprises.

Le nombre d’entreprises créées au guichet du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a augmenté de 45 pc en 2015, comparativement à 2014, a annoncé le directeur général de cette structure, Emmanuel Essis Esmel.
Dressant jeudi à Abidjan, le bilan des activités du CEPICI en 2015, M. Essis a indiqué que le nombre d’entreprises est passé de 6.487, il y a un an, à 9.804 entreprises, précisant que celles-ci se répartissent entre les prestations de services (57 pc), le commerce (28 pc) et les industries (14 pc).
Sur les 9804 entreprises créées, 61 pc représentent des sociétés à responsabilité limitée (SARL) et 35 pc des industries, a-t-il précisé.

+++++++.

Mali-Banques.

La Banque Atlantique du Mali, filiale du groupe centrale populaire du Maroc, a organisé récemment une journée de solidarité baptisée ‘’Atlantic day’’ au profit des victimes de l’incendie survenu à l’Institut national des aveugles du Mali (INAM) le 1er décembre dernier.
‘’Cette journée citoyenne en faveur des enfants de l’Institut national des aveugles du Mali démontre l’intérêt que Banque atlantique Mali, à travers la Holding business international (ABI) et sa maison-mère Banque centrale populaire portent aux actions de solidarité’’, a déclaré le directeur général de Banque atlantique du Mali, Mody Compaoré.
Ces actions sont menées en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables, a précisé M. Compaoré, relayé par le quotidien +L’Essor+.

Mali-Aéroport.

Le plus grand aéroport du Mali a été rebaptisé récemment du nom du premier président malien, Modibo Keita.
En 2015, les Maliens ont célébré le centenaire de la naissance de l’ancien président, une célébration marquée par un coup de projecteur sur sa vie et sur son œuvre.
En 1960, Modibo Keïta avait proclamé l’indépendance du Mali, avant d’être renversé, huit ans plus tard, par un coup d’Etat militaire. Arrêté, il meurt des années plus tard dans une prison de Bamako.
L’aéroport international de Bamako a été mis en service en 1974. Il a accueilli plus d’un million de passagers en 2015. Les travaux d’extension en cours permettront de répondre mieux encore aux normes internationales et de le placer parmi les plateformes les plus modernes de la sous région.

+++++++.

Kenya-BM-économie.

La Banque mondiale prévoit une légère croissance de l’économie kényane à 5,7 pc cette année, contre 5,4 pc en 2015, en se basant sur les mégaprojets lancés ou en cours de lancement dans le pays.
Dans un nouveau rapport « Perspectives économiques mondiales », relayé par la presse locale, la Banque prévoit aussi que la croissance dans ce pays d’Afrique de l’Est s’améliorera à 6,1 pc en 2017 et 2018 avec l’achèvement des travaux d’extension des rails à écartement standard (SGR) de Mombasa à Nairobi et de construction du nouveau port de Lamu, en eaux profondes sur l’océan Indien.

++++++.

Kenya-commerce-café.

De juillet à octobre 2015, les entrées des exportations kényanes de café se sont chiffrées à 2,2 milliards de shillings, contre 2 milliards durant la même période de 2014, selon les dernières données du Bureau national des Statistiques.
Cette légère hausse est attribuable à la vigueur du dollar américain qui favorisait les exportations pour l’ensemble de l’année dernière, le shilling s’était affaibli par environ 13 pc par rapport au billet vert, selon la même source qui notent toutefois une chute des volumes exportés à 15.732 tonnes contre 16.298 tonnes entre juillet et octobre 2014.
Le Kenya exporte plus de 90 pc du café produit localement, indique-t-on.

++++++.

Kenya-AfriqueEst- Investissements.

Le Kenya a occupé la deuxième place en Afrique de l’Est, après le Rwanda, en matière de qualité et d’évolution du climat des affaires, selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur l’amélioration du climat des affaires dans le monde.
La durée pour l’exécution d’une même activité est cinq fois plus longue au Kenya qu’au Rwanda, même si le Kenya a entrepris des réformes pour rendre plus attractif le climat des affaires, souligne la banque dans son rapport annuel, citée par des médias.
D’après le classement de la Banque mondiale, le Kenya occupe la 108ème place au niveau mondial en la matière, alors que l’Ouganda vient en troisième position à l’échelle de l’Afrique orientale (122è mondial) et la Tanzanie en quatrième position (139è place mondiale).

++++++.

Kenya-Japon-université-engrais.

L’entreprise japonaise Toyota Tsusho Corporation a signé un mémorandum d’entente avec l’Université Moi (Moi University), située à Eldoret (ouest), en vertu duquel l’université publique kényane mènerait des recherches sur le sol pour établir la pertinence des différents types d’engrais pour des régions spécifiées, rapporte « Business Daily ».
« Nous avons conclu un mémorandum d’entente avec l’Université Moi en vue d’effectuer pour nous des recherches sur le sol », a déclaré le représentant de la firme pour l’Afrique de l’Est, Dennis Awori, cité par le journal.
Selon le responsable, les analyses aideront le géant japonais pour produire des types de fertilisant en fonction des carences du sol, une fois sa nouvelle usine à Eldoret commence à fonctionner à partir de juin prochain.

Dans la même catégorie