ANP Le Comité animations culturelles et loisirs offre un concert de remerciement GNA Ghana reports on progress of implementation of SDGs at 2019 HLPF GNA Minority Leader submits nomination forms for fifth term GNA Don’t sacrifice others in the name of media freedom, NMC urges journalists GNA NPP National Chairman hosts leadership of NPP Loyal Ladies GNA Final framework on Safe and Responsible Journalism to be ready in November ACP Les membres du FCC appelés au respect de la vision de leur autorité morale ACP L’installation des membres du bureau définitif du Sénat fixé au samedi 27 juillet ACP Un envoyé spécial du Président Félix Tshisekedi à Washington ANP Dosso : Lancement de la caravane nationale de présentation des lauréats en journalisme

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  17 Avril      51        Médias (3478),

   

Rabat, 17 Avril 2017 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du lundi 17 avril :

Sénégal-Economie-Industrie

Le secteur secondaire au Sénégal a enregistré une forte progression de 16,8% en variation mensuelle en février 2017 comparé au mois de janvier 2017, a-t-on indiqué dimanche auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Cette performance est, essentiellement, liée à la bonne tenue de l’ égrenage de coton et la fabrication de textiles , des activités extractives (plus 39,8%), des industries chimiques (plus 52,8%), du travail de grains (plus 110,9%) et de la construction (plus 2,8%), souligne la DPEE.

+++++

Sénégal-Economie

Le franc CFA présente plus d’avantages que d’inconvénients pour les pays membres de la zone de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA) a soutenu, dimanche à Dakar, le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

« Nous avons une croissance moyenne de 6,8% au niveau de l’UEMOA. Et nous sommes dans un horizon de convergence pour ce qui concerne le déficit budgétaire, nous serons à 3% dès l’horizon 2019 avec une inflation maîtrisée », a expliqué M. Ba qui s’exprimait en marge de la visite à Dakar de son homologue français Michel Sapin.

« Il n’y a pas de honte à avoir une monnaie commune », déclare Amadou Ba, citant l’exemple de l’Union européenne avec sa monnaie, l’Euro.

Kenya-Tourisme

Les hôtels au niveau des stations touristiques de la Côte kényane ont enregistré un taux moyen de réservations de 95% pour les fêtes de Pâques.

La plupart des hôtels ont affiché complet grâce au week-end prolongé des fêtes du Pâques, a déclaré le directeur exécutif de l’association kényane des hôteliers et restaurateurs de la région côtière, Sam Ikwaye, cité par des médias.

« De nombreux hôtels de Mombasa et de la Côte Sud ont enregistré un taux de réservation de 100%. La côte reste une destination touristique pour la majorité des touristes et pour les fêtes de Pâques », a-t-il dit, soulignant que les établissements d’accueil ont également mis en place des mesures incitatives pour les touristes nationaux, rendant le coût d’hébergement abordable.

+++++

Tanzanie-Télécoms

L’opérateur de téléphonie mobile « Tigo » vient de mettre en place un centre d’appels en vue de répondre plus efficacement aux multiples sollicitations de ses 10.743.988 de clients tanzaniens, en matière de renseignements et autres besoins relatifs aux services, ont rapporté des médias locaux.

L’entreprise a expliqué que ce centre, qui sera disponible 24h/24 pour répondre aux besoins quotidiens des clients, permettra de réduire de manière significative les files d’attente.

L’investissement de l’opérateur « dans ce nouveau Call Center souligne notre engagement à développer et à diversifier les canaux par lesquels nous atteignons nos clients. Nos partenaires commerciaux et nos clients peuvent maintenant attendre avec impatience de recevoir le service à la clientèle le plus avancé, disponible dans le pays, soutenu par des agents professionnels, prêts à fournir l’excellence dans le service à la clientèle », a déclaré le directeur de l’opérateur, Diego Gutierrez.

Burkina Faso-Economie

Le Burkina Faso a réalisé un taux de 47,2 % pour l’émission d’obligations du Trésor d’un montant de 40 milliards de FCFA lancée le 12 avril dernier, indique des médias précisant que 19 soumissionnaires des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont été enregistrés, pour un montant global de 18,9 milliards de FCFA (1euro=656FCFA).

L’échéance est de trente-six mois, pour un taux d’intérêt unique de 6%, pour une valeur nominale unitaire de 10 000 FCFA, souligne-t-on.

Le remboursement de ces obligations se fera en totalité le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance. Le paiement des intérêts se fera annuellement sur la base d’un taux de 6% l’an dès la première année.

+++++

Burkina Faso-Mali-Banques

Le holding bancaire Coris Bank International (CBI) basé à Ouagadougou vient d’accorder un prêt de 37 milliards de FCFA à la Société des Mines de Komana (SMK) pour financer le développement du projet aurifère Yanfolila, au Mali.

La Société des Mines de Komana est la filiale malienne de la compagnie minière anglaise Hummingbird Resources.

Le prêt se fera en deux tranches : une première de 45 % sera remise immédiatement à Hummingbird et une seconde de 55% allouée dans les cinq prochains mois.

La mine de Komana (cinq gisements) dont le potentiel est estimé à 60 tonnes d’or, produira ses premiers lingots d’or à partir de fin 2017.

+++++

Burkina Faso-Pêche

Le secteur halieutique au Burkina Faso possède un potentiel de développement relativement important aussi bien pour la pêche de capture que pour l’aquaculture, a indiqué le Premier ministre Paul Kaba Thiéba dans son discours vendredi au parlement sur la situation de la Nation.

Ledit secteur repose sur un potentiel de plus de 200 mille hectares d’eau de surface et 1 450 lacs de barrages et retenues d’eau exploitables pour la pêche et la production halieutique de façon générale, a-t-il dit, déplorant toutefois que malgré ce potentiel, la production nationale en poissons ne couvre que 20% des besoins.

Afin d’accroître substantiellement la production domestique du poisson, le gouvernement a fait le choix stratégique d’intégrer l’aquaculture aux aménagements hydro-agricoles, a-t-il assuré.

Gabon-BID-Forum

Le Gabon s’est vu confier l’organisation, en 2018 du 4è Forum annuel des fonds souverains des gouvernements des Etats membres de la Banque islamique de développement (BID), à l’occasion de la  la 3è édition de cet évènement qui se tient à Bali, en Indonésie.

Ce sera la deuxième fois qu’un pays du continent abrite cette importante rencontre qui réunit l’ensemble des membres de l’institution financière islamique.

L’Arabie Saoudite avait organisé le forum inaugural en 2015 et le Maroc en 2016.

Mali-UE-emploi

L’Union européenne va financer un projet visant la création d’emplois dans les chaînes de valeur du textile en faveur des jeunes et des femmes du Burkina Faso et du Mali, selon la presse locale.

La Directrice exécutive du Centre de commerce international (ITC), Arancha Gonzàlez séjournera au Burkina Faso du 17 au 19 avril où elle y procédera au lancement du projet intitulé « Création d’emplois équitables et développement durable de micro entreprises à travers la gestion responsable et éthique de chaînes de valeur spécifiques liées aux secteurs de la mode et de l’aménagement d’intérieur ».

L’ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) et des Nations unies qui œuvre pour le succès des exportations des petites entreprises en tant que partenaire du développement. Il a pour objectif d’aider les pays en développement et en transition à parvenir au développement humain durable grâce aux exportations.

Ce projet de l’ITC vise la création d’environ 5 000 emplois directs et 6 000 emplois indirects au Burkina Faso et au Mali sur quatre ans, dans l’espoir de mettre un frein à l’émigration des jeunes.

Le projet interviendra tout au long de la chaîne de valeur du tissage artisanal, de l’égrenage du coton à la transformation des tissus en produits finis. Il apportera des débouchées dans le secteur du « lifestyle » qui comprend la mode mais aussi l’aménagement et la décoration d’intérieur.

Dans la même catégorie