AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


Dakar, 28/10/2017 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du samedi 28 octobre :.
Sénégal-Industrie

La production de sel du Sénégal au terme des huit premiers mois de 2017 a connu une légère hausse de 0,5% comparée à la même période de 2016, a-t-on indiqué vendredi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Cette production s’est établie à 185.077 tonnes contre 184.098 tonnes durant les huit premiers mois de l’année 2016, soit une augmentation de 979 tonnes en valeur absolue.

Sur une base mensuelle, la production de sel du Sénégal a régressé entre juillet et août 2017, passant respectivement de 24.389 tonnes à 23.241 tonnes.

+++++
Sénégal-Emploi

Les activités du volet « Densification et assistance technique aux PME » du Programme « Développer l’emploi au Sénégal », mis en œuvre par l’Agence pour le développement et l’encadrement des Petites et moyennes entreprises (ADEPME), ont été lancées vendredi lors d’un CRD d’information à Tambacounda, rapporte l’agence de presse sénégalaise APS.

Financé par l’Agence française AFD à travers le Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE, le programme « Développer l’emploi au Sénégal » cible huit régions de départ de migrants, pour y renforcer le tissu des petites et moyennes entreprises, et créer ainsi des emplois à même de retenir les jeunes dans leurs terroirs.

+++++
Sénégal-Economie

Le Fonds monétaire international (FMI) lance lundi prochain à Dakar son nouveau rapport d’octobre sur « les perspectives économiques régionales de l’Afrique subsaharienne », daté d’octobre 2017, annonce un communiqué.

Document de référence du FMI sur l’Afrique, publié chaque année en avril et en octobre, ce nouveau rapport s’articule autour des impacts de l’assainissement budgétaire et de la diversification économique sur la croissance en Afrique sub-saharienne.
+++++
Guinée-Bissau-Economie-FMI

Le représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) en Guinée Bissau, Óscar Melhado, a félicité vendredi les autorités pour la discipline dont ils font preuve dans la gestion des finances publiques, suite aux conclusions du quatrième rapport d’évaluation de la Facilité élargie de crédit (FAC).

Óscar Melhado a fait cette déclaration à la presse à la sortie de sa rencontre avec le Président José Mário Vaz, indiquant que les autorités ont obtenu une note positive grâce à leurs efforts et leur engagement, soulignant que « c’est la première fois que le pays respecte le programme ».

HA

Ghana-Mines

Le ministère ghanéen des terres et des ressources naturelles a approuvé la transaction de 17 millions de dollars australiens entre Azumah Resources et Ibaera Capital Fund, sur le projet aurifère Wa, au Ghana.

Selon les termes de l’accord annoncé en août dernier, Ibaera Capital pourrait acquérir jusqu’à 47,5% de participation dans le projet, contre un investissement de 17 millions de dollars australiens.

« L’approbation rapide de l’accord de financement transformationnel entre Azumah et Ibaera par le nouveau gouvernement est tout à fait conforme à la volonté de ce dernier de faire du Ghana la destination préférée en Afrique de l’Ouest pour l’exploration et l’exploitation minière », indique le DG d’Azumah, Stephen Stone.
+++++
Ghana-Pétrole

Plus de 3.000 étudiants bénéficieront de formations stratégiques dans le domaine du pétrole et du gaz, a annoncé le vice-ministre de l’Energie, Mohammed Amin Adam pour qui, il importe de combler le déficit de compétences locales dans le secteur.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du programme d’accélération des capacités locales dans le secteur, démarrera le mois prochain et durera cinq ans. Il sera copiloté par le ministère de l’Energie et l’institut ghanéen pour la croissance inclusive du secteur des hydrocarbures (GOGIG).

A terme, le Ghana compte non seulement profiter de la main-d’œuvre formée, mais envisage déjà de faire profiter ses voisins qui font face aux mêmes difficultés, afin d’exporter des ressources humaines vers les pays voisins.
+++++
Togo-Croissance-FMI

Après les 5,1% enregistrés en 2016, contre 5,3% un an plus tôt, les prévisions de croissance du Fonds monétaire international pour le Togo, qui tablait sur une hausse de 5% cette année, sont susceptibles d’être revues à la baisse par une mission en séjour à Lomé depuis le 19 octobre 2017 pour, entre autres, mettre à jour les projections macroéconomiques pour le pays.

La crise politique que connait le Togo classé 154e sur 190 pays selon le dernier rapport Doing Business sur l’amélioration du climat des affaires, n’est pas de nature à assurer une bonne marche des activités, ni à stimuler la croissance.
+++++
Nigeria-Finance Islamique

Tijarah Micro Finance Bank Ltd (TMBL), une banque islamique opérant au Nigeria, a accordé des crédits à faible taux d’intérêts pour plus de 182 millions de nairas (508 000 dollars) à des commerçants et à des dirigeants de petites entreprises depuis le lancement de ses activités en 2014.

« Ces crédits faisaient partie de l’engagement de son institution à aider les particuliers et les petites entreprises en les rendant économiquement viables », a indiqué le directeur général de la banque, Alhaji Jamil Hassan.

De 2014 à 2017, TMBL a distribué plus de 8 millions de nairas de bénéfices à ses clients déposants et a mis en place des formules plus rentables et plus économiques à leur profit, a fait savoir M. Hassan.
+++++
Nigeria-Banques

Le groupe bancaire nigérian Fidelity Bank a annoncé avoir provisionné à hauteur de 5%, la perte comptable liée au prêt de 17,3 milliards de Nairas (55 millions dollars), qu’il avait accordé à l’opérateur Etisalat Nigeria, devenu aujourd’hui 9 Mobile.

« Ce niveau de provision sur ce prêt spécifique, a été recommandé par la banque centrale du Nigéria, qui semble vouloir soutenir les banques impliquées dans cette affaire, en fixant un seuil acceptable », a indiqué le directeur général de Fidelity Bank,Nnamdi Okonkwo.

Le groupe prévoit en effet en dehors de l’affaire Etisalat, d’accroitre le niveau de ses provisions pour créances douteuses de 5% à 6%, en raison de risques liés à la situation de change au Nigéria et aux difficultés du secteur pétro-gazier.

MM.

Côte d’Ivoire-dette

Le secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargé du budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a révélé que le stock de la dette ivoirienne passera à 8 846,7 milliards de FCFA à fin décembre 2017 contre 8 156,6 milliards actuellement.

Il a donné l’information aux députés de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale, lors du vote de la loi de finance rectificative du budget 2017 et trois autres projets de loi.

La Côte d’Ivoire avait été éligible à l’initiative des pays pauvres très endettés (PPTE) en 2012.

+++++
Côte d’Ivoire-UMEOA-comptabilité

Le 1er Congrès régional des experts comptables de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a eu lieu à Abidjan, sur le thème « La profession comptable dans une Afrique en mutation ».

Pour le ministre de l’Economie et des Finances de Côte d’Ivoire, Adama Koné, l’évolution de l’économie mondiale avec ses nouvelles caractéristiques impose à l’espace UEMOA, un environnement des affaires respectant les normes de la comptabilité mondiale.
+++++
Côte d’Ivoire-contrefaçon

Au total 573 millions FCFA de produits issus de la contrefaçon ont été saisis par les agents du ministère du Commerce en 2017, a relevé à Abidjan, le directeur général du Commerce intérieur, Aimé Koizan, à l’ouverture de la troisième édition du Salon international de l’originalité et de la propriété intellectuelle (Origigi).

Selon M. Koizan, la contrefaçon s’étend au commerce sur toutes ses formes, notamment au niveau des denrées alimentaires, animales et pharmaceutiques, de l’énergie, de l’électricité, dans les transactions bancaires, dans l’administration, les matériaux de construction, le carburant.
+++++
Gabon-Chine-numérique

Un mémorandum d’entente entre l’Etat gabonais et le groupe chinois Huawei a été paraphé, vendredi à Libreville, par le ministre en charge de la Communication et de l’Economie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé et le représentant de Huawei Technologies Co Ltd et des filiales, Wang dong, rapporte la presse locale.

L’objectif de cet accord est de permettre au Gabon de disposer d’ici à l’horizon 2025 d’une infrastructure numérique à travers la construction d’une dorsale nationale, d’un centre de données, d’un projet de ville intelligente et de systèmes d’information sécurisés destinés à favoriser la croissance d’une large gamme de e-services.

Dans la même catégorie