Inforpress Electra pede “atenção redobrada” nas intervenções na via pública para evitar danos nos cabos subterrâneos Inforpress Covid-19/Boa Vista: Trabalhadores em quarentena no hotel saem do estabelecimento hoteleiro depois de avaliados AGP Covid-19: Le Gabon fait appel aux retraités du secteur Santé AIP Un essai clinique contre le coronavirus avec du sang de ver marin débute ce lundi en France AIP Coronavirus : Les marchés ferment désormais à 14h00 à Korhogo AIP Des cadres de Nassian prêts à accompagner la lutte contre le coronavirus AIP Des kits sanitaires offerts à des centres de santé de Prikro AIP Covid 19 : Le DG du port autonome de San-pedro offre des matériels sanitaires à Tiémélékro AIP Les chrétiens de Sikensi prient à domicile pour la fête des rameaux MAP Niger: un fonds de solidarité contre le COVID-19

Burkina : 111 milliards de F CFA investis dans le Programme d’urgence pour le Sahel


  17 Mai      29        Economie (8144), Finance (426), Politique (8380),

   

Ouagadougou, 16 mai  2019 (AIB)- Le chef du gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré a signalé jeudi, que l’Etat burkinabé  a investi environ cent onze milliards de F CFA en 2018 pour cent cinquante-quatre projets au Sahel.
Le  Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, a affirmé  jeudi, lors  de son discours sur la situation de la nation, qu’à travers le Programme d’urgence pour le Sahel(PUS), environ  cent onze milliards de F CFA ont été injectés au cours de l’année écoulée sur cent cinquante-quatre projets de la zone.
Pour lui, les différents projets ont concerné les domaines socioéconomiques, la gouvernance et la sécurité dont la plupart ont été exécutés entièrement en 2018.
Par ailleurs, M. Dabiré a affirmé que le programme d’appui au développement local (PADEL) dont l’objectif consiste à lutter contre la pauvreté a permis d’investir un montant total,  d’environ trois milliards de FCFA en faveur de 797  promoteurs d’unités de productions informelles.
Le chef du gouvernement a ajouté que le PADEL a permis également de réaliser des infrastructures socio-économiques et de financer six 617 microentreprises de femmes et de jeunes.
Le chef de l’exécutif burkinabé a aussi annoncé que le programme exécuté dans le Sahel  a été étendu en 2018  dans les  régions de l’Est, du Centre –Nord,  du  Centre-Est,  de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Sud et  du Nord.
Il a  assuré que le PUS sera déployé en 2019 dans les six autres régions restantes du Burkina Faso.

NO-ADI/ata

Dans la même catégorie