ABP Louis Vlavonou échange avec des délégations de l’AS-NAP Bénin et du HAR ABP Les ministres Attanasso et Kakpo ont lancé les épreuves du Bac 2019 au Ceg Akpro-Missérété GNA Des absents au baccalauréat à Savalou GNA Wa Municipal landfill site to be relocated after community agitation GNA Headmistress of BOSTEC appeals for infrastructure to boost free SHS GNA Excessive abuse of agro-chemical, threat to consumers and environment ANP Lutte contre le terrorisme : 18 ‘’terroristes’’ et 5 autres arrêtés dans une opération conjointe (ministère de la défense) ABP Le plan de communication des actions du PAG au cœur de la CAD/Atl-Lit ABP Le rapport d’activités à mi-parcours de la DDAEP examiné à la conférence administrative départementale du Couffo INFORPRESS Administrador do porto da Praia diz que turismo de cruzeiros teve evolução positiva de 25 % na última década

Burkina : 111 milliards de F CFA investis dans le Programme d’urgence pour le Sahel


  17 Mai      20        Economie (23974), Finance (3780), Politique (23377),

   

Ouagadougou, 16 mai  2019 (AIB)- Le chef du gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré a signalé jeudi, que l’Etat burkinabé  a investi environ cent onze milliards de F CFA en 2018 pour cent cinquante-quatre projets au Sahel.
Le  Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, a affirmé  jeudi, lors  de son discours sur la situation de la nation, qu’à travers le Programme d’urgence pour le Sahel(PUS), environ  cent onze milliards de F CFA ont été injectés au cours de l’année écoulée sur cent cinquante-quatre projets de la zone.
Pour lui, les différents projets ont concerné les domaines socioéconomiques, la gouvernance et la sécurité dont la plupart ont été exécutés entièrement en 2018.
Par ailleurs, M. Dabiré a affirmé que le programme d’appui au développement local (PADEL) dont l’objectif consiste à lutter contre la pauvreté a permis d’investir un montant total,  d’environ trois milliards de FCFA en faveur de 797  promoteurs d’unités de productions informelles.
Le chef du gouvernement a ajouté que le PADEL a permis également de réaliser des infrastructures socio-économiques et de financer six 617 microentreprises de femmes et de jeunes.
Le chef de l’exécutif burkinabé a aussi annoncé que le programme exécuté dans le Sahel  a été étendu en 2018  dans les  régions de l’Est, du Centre –Nord,  du  Centre-Est,  de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Sud et  du Nord.
Il a  assuré que le PUS sera déployé en 2019 dans les six autres régions restantes du Burkina Faso.

NO-ADI/ata

Dans la même catégorie