MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Burkina : 125 000 ménages ruraux bientôt électrifiés


  28 Mai      35        Développement durable (3791), Société (47597),

   

Gourcy, (AIB)-Le ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré et le ministre de l’Energie Bachir Ismaël Ouédraogo, ont lancé le jeudi 24 mai 2018 à Gourcy (Nord), ‘’Eco-électrification dynamique dans les régions du Nord et du Centre-Nord’’. Le projet permettra grâce aux énergies renouvelables, d’électrifier 125 000 ménages dans 63 villages.

C’est sous le thème «Contribution des énergies renouvelables à l’accroissement de l’offre d’énergie en milieu rural et à la lutte contre la pauvreté», que le projet ‘’Eco-électrification dynamique dans les régions du Nord et du Centre-Nord’’ a été lancé.

Mis en œuvre par la société d’infrastructures collectives (SINCO) avec l’appui du gouvernement burkinabè, de l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement, ce projet s’inscrit dans la cadre d’un Partenariat Public Privé (PPP).

D’un coût de 9 milliards FCFA, il permettra d’électrifier 63 villages des régions du Nord et du Centre Nord, d’accroitre la contribution des énergies renouvelables à l’amélioration du taux de couverture et d’accès au service électrique.

En outre, ce projet devrait permettre de libérer de la puissance sur le réseau de la nationale d’électricité.

Au total, une douzaine de centrales solaires seront construites pour une capacité cumulée de 3,2 MW.

C’est véritablement une volonté du gouvernement d’électrifier les zones rurales à travers les énergies renouvelables.

Au final, il s’agira de promouvoir les économies locales existantes des deux régions et favoriser la création de nouvelles opportunités d’emplois tout en permettant aussi l’amélioration des services de santé et d’éducation.

«Ce projet cadre réellement avec l’ambition du chef de l’Etat (Roch Kaboré) d’accroitre l’offre d’énergies renouvelables. Il s’agit de libérer la croissance en offrant des opportunités de création d’emplois et de richesses tout en assurant la préservation de l’environnement », a indiqué le ministre d’Etat Simon Compaoré.

fn/ata

Dans la même catégorie