ANP Maradi : Saisie d’armes à feu à Dogoua Kourya (commune de Sae Saboua) ANP Niger : Les députés adoptent les modifications apportées au Statut Autonome du personnel de l’Assemblée Nationale ACP Mme Nelly Lumbulumbu parle des atouts de la femme ACP Kasaï Central : le Centre « Bamamu Tabulukayi » s’affirme dans la lutte pour la dignité de la femme ACP Spéciale JIF : la femme au service de la lutte contre la COVID-19 dans la province du Kasaï ACP Spéciale JIF : bravoure incontestée de la femme du Kasaï Central ACP L’acquisition d’un kit de matériels médicaux saluée par les habitants de Kagelya en territoire de Pangi. ACP 65 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés jeudi en RDC ACP Kasaï Central : comparution prochain de deux nouveaux renseignant dans le meurtre de deux experts de l’ONU ANG Covid-19/Brasil “constitui uma ameaça para o planeta”

Burkina : 3,5 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire en 2021 (ONU)


  19 Janvier      14        Société (29488),

   

Ouagadougou, 19/01/2021 (MAP) – Au total, 3,5 millions burkinabé auront besoin d’une aide humanitaire pour maintenir des conditions de vie élémentaires en 2021, d’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Une note de l’agence onusienne fait ressortir que 607 millions de dollars US seront nécessaires pour la réponse en 2021, devant cibler 2,9 millions de personnes.

« Il s’agit d’une augmentation de 61% par rapport à janvier 2020. En 2020, le plan d’intervention humanitaire a reçu 57% des 424 millions de dollars demandés », rappelle l’OCHA, soulignant qu’au cours des deux dernières années, le Burkina a été témoin du développement d’une urgence humanitaire sans précédent.

L’OCHA relève ainsi que les conflits et l’insécurité ont contraint plus d’un million de personnes à fuir leur foyer.

L’insécurité alimentaire a considérablement augmenté en raison du déplacement de personnes et de la perturbation de leurs moyens de subsistance, ainsi qu’en raison du changement climatique, indique-t-on, précisant que plus de deux millions de personnes – environ 10% de la population – ont aujourd’hui du mal à se nourrir.

L’OCHA se félicite que les partenaires humanitaires ont touché deux fois plus de personnes avec leur soutien l’an dernier par rapport à 2019, aidant 2,3 millions de personnes au cours des trois premiers trimestres de 2020.

Dans la même catégorie