ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze MAP Rwanda : M. Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 MAP CIEA à Dakar : appel pour la mise en place des conditions d’une stabilité politique, institutionnelle, et sécuritaire en Afrique AIP Côte d’Ivoire/ La FIRAPE s’implante dans le Worodougou AIP Côte d’Ivoire/ Une randonnée pédestre pour tonifier la santé des populations de Séguéla

Burkina Faso: Le groupe musical « Yidjène », met sur le marché de disque, « Critérium premium »


  5 Janvier      35        Arts & Cultures (2293), Musique (428),

   

Ouagadougou, le 5 jan. 2017 (AIB) – Le groupe musical burkinabè Yidjène a sorti son premier album de 10 titres dénommé « Critérium premium » dans le marché de disque, a-t-on constaté à Ouagadougou.

Yikonjah et Delfack sont les deux jeunes artistes musiciens venus de la province du Sanguié qui forment le groupe Yidjène (la force de Dieu, en langue Lyélé). Ils font de l’Afro-rap et pour ce premier album de 10 titres plusieurs thèmes sont abordés. Ils chantent en français et en langue Lélé.

« Airs spirituels », « Faso boulna » et « juste avant ma naissance » sont entre autres titres qui glorifient « Dieu le père » explique Yikonjah.

Un autre thème traite de la femme avec le titre « femme » pour dire qu’elle « mérite mieux ». « Ewoula néssarka » pour lui « rappeler et rappeler au monde combien elle est importante pour la cellule familiale dont doit se respecter, être respectée et avoir la chance d’être économiquement autonome » selon Yikonjah.

Yidjène interpelle la jeunesse dans son titre « Bana »,  à plus de citoyenneté en ne restant pas les bras croisés pour attendre que tout tombe de l’Etat, mais d’emprunter le chemin de l’auto-emploi car.

L’album évoque également de l’infidélité, de la dépravation des mœurs (avec les titres Sakoéssé et Loun lyehr), les conditions précaires d’études, fuites des cerveaux et des capitaux des pays africains (avec Qui a pris).

L’album a été enregistré dans 3 studios au Burkina Faso avec 3 arrangeurs. Il a remporté les « Trésors du Faso » de la région du Centre-Ouest, comme meilleur révélation musicale de la région 2015-2016.

L’envi de chanter de ces jeunes est née en écoutant et en interprétant d’autres artistes musiciens de renom (comme MC Solaar, Almighty et Neth Soul) lors des nuits culturelles des lycées et collèges de Réo, dans la province du Sanguié.

Yikonjah de son vrai nom Bepio Bapina est le né le 28 mai 1982 au Sanguié, a une licence en géographie, pendant que Delfack de son vrai nom Pascal Bazié est né le 10 décembre 1982 au Sanguié avec un niveau terminal.
AS/

Dans la même catégorie