APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

Burkina : La Banque mondiale finance des projets à hauteur de 235 milliards de FCFA


  24 Août      41        Economie (23942), Finance (3778),

   

Ouagadougou, le 22 août 2018 (AIB)-La Banque mondiale a signé mardi avec le Burkina Faso, trois accords de financement d’un montant total de 235 milliards de FCFA, en vue d’accélérer la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Ces trois conventions portent sur le Projet d’appui à l’enseignement supérieur (35 milliards de FCFA), le Projet de renforcement des services de santé (50 milliards FCFA) et le Programme d’accélération de l’accès à l’eau potable et d’amélioration des services d’assainissement en milieux rural et urbain (150 milliards de FCFA).

«Nous adressons les remerciements du peuple Burkinabè à la Banque mondiale pour cet appui inestimable qui vient ainsi d’être concrétisé», a déclaré le ministre de la Santé Pr Nicolas Média, toujours selon le quotidien public Sidwaya.

Pour le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Afez Ghanem, ces conventions de financement accordées au Burkina Faso porte sur des secteurs stratégiques et prioritaires du Plan national de développement économique et social (PNDES).
«Ces accords de financement sont le reflet du dynamisme et de la qualité du partenariat entre la Banque mondiale et le pays des hommes intègres», a poursuivi M. Ghanem, cité par Sidwaya.

Les intentions de financement annoncées par la Banque mondiale s’élevaient à 1900 milliards de FCFA, lors de la table ronde des bailleurs de fonds, sur le financement du PNDES, tenue en 2016 à Paris,
Rappelle Sidwaya.

Agence d’information du Burkina
ys/ata/

Dans la même catégorie