MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses GNA MTN extends public education to Western North Region APS MASSACRE DE PEULS À OGASSAGOU : LE FORUM RÉGIONAL AFRICAIN D’AMNESTY INTERNATIONAL DEMANDE UNE COMMISSION D’ENQUÊTE APS CAN U23 : VIRAGE ET TRIBUNE DÉCOUVERTE GRATUITS AU STADE LAT DIOR (FÉDÉRATION) APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE AGP Gabon : Ouverture à Lambaréné du championnat national U15 de football

Burkina : La Banque mondiale finance des projets à hauteur de 235 milliards de FCFA


  24 Août      38        Economie (22904), Finance (3737),

   

Ouagadougou, le 22 août 2018 (AIB)-La Banque mondiale a signé mardi avec le Burkina Faso, trois accords de financement d’un montant total de 235 milliards de FCFA, en vue d’accélérer la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Ces trois conventions portent sur le Projet d’appui à l’enseignement supérieur (35 milliards de FCFA), le Projet de renforcement des services de santé (50 milliards FCFA) et le Programme d’accélération de l’accès à l’eau potable et d’amélioration des services d’assainissement en milieux rural et urbain (150 milliards de FCFA).

«Nous adressons les remerciements du peuple Burkinabè à la Banque mondiale pour cet appui inestimable qui vient ainsi d’être concrétisé», a déclaré le ministre de la Santé Pr Nicolas Média, toujours selon le quotidien public Sidwaya.

Pour le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Afez Ghanem, ces conventions de financement accordées au Burkina Faso porte sur des secteurs stratégiques et prioritaires du Plan national de développement économique et social (PNDES).
«Ces accords de financement sont le reflet du dynamisme et de la qualité du partenariat entre la Banque mondiale et le pays des hommes intègres», a poursuivi M. Ghanem, cité par Sidwaya.

Les intentions de financement annoncées par la Banque mondiale s’élevaient à 1900 milliards de FCFA, lors de la table ronde des bailleurs de fonds, sur le financement du PNDES, tenue en 2016 à Paris,
Rappelle Sidwaya.

Agence d’information du Burkina
ys/ata/

Dans la même catégorie