NAN CAN re-elects Ayokunle as President NAN Dangote Foundation donates foodstuffs to 3,750 women in Daura NAN CAN to elect new presidential GNA Stakeholders to develop a strategic action plan to guide malaria activities GNA Pupils receive “How to Make Good Choices” book GNA ECOWAS partners EU on combating piracy and maritime criminality MAP L’école 1337 rejoint le nouveau réseau international 42 Network (communiqué) Inforpress São Vicente: Associação de Peixeiras do Mindelo apresentada à população no próximo sábado Inforpress Circulação de informações nas redes sociais dá mais responsabilidade aos jornalistas – chefes de redacção da Lusa Inforpress Restos mortais do bispo emérito Dom Paulino serão sepultados na Pro-catedral Nossa Senhora da Graça

Burkina : le gouvernement commande 1,5 million de lampes économiques pour l’administration et les ménages


Ouagadougou, 21 juin 2017 (AIB)-Le gouvernement burkinabè a adopté mercredi, un appel d’offre national de 1,5 millions de lampes LED, destinées à remplacer les ampoules énergivores dans l’administration publique et dans certains ménages.

«Le conseil (des ministres) a adopté un appel d’offre national pour l’acquisition et l’installation de 1 500 000 lampes LED en remplacement des lampes à tube fluorescent au niveau des ménages et des bâtiments de la Fonction publique», lit-on dans un rapport du Conseil des ministres, publié mercredi par le ministère de la Communication.

L’opération va  consister à remplacer des tubes fluorescents d’environ 40W par des lampes LED qui consomment deux fois moins autour de 15 à 18W et qui éclairent beaucoup plus, a expliqué le ministre de l’Energie Alfa Oumar Dissa, selon la même source.

«Cette opération vise à inciter les populations à utiliser les lampes LED et elle va coûter à l’Etat 6 milliards FCFA, alors si cela avait été une centrale électrique, elle nous aurait couté 20 milliards FCFA», a poursuivi M. Dissa.

Il a ajouté que l’initiative qui va débuter d’ici le troisième trimestre de l’année 2017, va permettre d’économiser 20 MW.

Le Burkina Faso qui connait régulièrement des délestages à cause d’un gap de l’ordre de 110 MW, s’est résolument engagé dans le secteur des énergies renouvelables avec plusieurs chantiers solaires en cours d’exécution.

Le pays table également sur l’efficacité énergétique, c’est-à-dire la promotion de lampes moins énergivores et la réduction des pertes d’énergies.

Agence d’Information du Burkina

ata

Dans la même catégorie