GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

Burkina : le gouvernement commande 1,5 million de lampes économiques pour l’administration et les ménages


Ouagadougou, 21 juin 2017 (AIB)-Le gouvernement burkinabè a adopté mercredi, un appel d’offre national de 1,5 millions de lampes LED, destinées à remplacer les ampoules énergivores dans l’administration publique et dans certains ménages.

«Le conseil (des ministres) a adopté un appel d’offre national pour l’acquisition et l’installation de 1 500 000 lampes LED en remplacement des lampes à tube fluorescent au niveau des ménages et des bâtiments de la Fonction publique», lit-on dans un rapport du Conseil des ministres, publié mercredi par le ministère de la Communication.

L’opération va  consister à remplacer des tubes fluorescents d’environ 40W par des lampes LED qui consomment deux fois moins autour de 15 à 18W et qui éclairent beaucoup plus, a expliqué le ministre de l’Energie Alfa Oumar Dissa, selon la même source.

«Cette opération vise à inciter les populations à utiliser les lampes LED et elle va coûter à l’Etat 6 milliards FCFA, alors si cela avait été une centrale électrique, elle nous aurait couté 20 milliards FCFA», a poursuivi M. Dissa.

Il a ajouté que l’initiative qui va débuter d’ici le troisième trimestre de l’année 2017, va permettre d’économiser 20 MW.

Le Burkina Faso qui connait régulièrement des délestages à cause d’un gap de l’ordre de 110 MW, s’est résolument engagé dans le secteur des énergies renouvelables avec plusieurs chantiers solaires en cours d’exécution.

Le pays table également sur l’efficacité énergétique, c’est-à-dire la promotion de lampes moins énergivores et la réduction des pertes d’énergies.

Agence d’Information du Burkina

ata

Dans la même catégorie