MAP Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est sur la bonne voie (Amina Benkhadra) MAP RDC: L’ONU alerte sur la détérioration de la situation sécuritaire dans l’Est du pays AIB Cascade /Finale de la coupe du gouverneur : La SN SOSUCO remporte le trophée AIB Ioba : 72h pour impulser le développement endogène de la commune de Guéguéré AIB Burkina : Save the Children renforce les capacités nutritionnelles des déplacés à Kaya AIB La dégradation des sols au Burkina compromet l’avenir des générations actuelles et futures (BUNASOLS) AGP Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Il ne faut pas que le capitaine Dadis ait peur d’affronter la justice de son pays’’ dixit Me Lancinet Sylla AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est déclaré malade’’, répond Me Antoine Pépé Lamah AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : L’audience renvoyée au 12 décembre 2022 pour des raisons de santé de l’accusé, Moussa Dadis Camara

Burkina : Le gouvernement veut créer 600 000 emplois d’ici à 2025 au profit des populations


  19 Septembre      70        Emploi (330),

   

Ouagadougou, 18 sept.  2021 (AIB) – Le Premier ministre Christophe Dabiré a annoncé vendredi que le gouvernement burkinabè s’est engagé à créer 600 000 emplois à l’horizon 2025 au profit des jeunes et des femmes afin de consolider le développement du Burkina Faso.
« Pour consolider le développement du Burkina Faso, le président Roch Kaboré a lancé l’initiative présidentielle en vue de créer 600 000 emplois au profit des jeunes et des femmes », a déclaré le Premier ministre Christophe Dabiré.
Il s’exprimait vendredi à Ouagadougou, lors de la 9e édition des journées nationales de concertation, Etat-ONG/Associations de développement et fondations.
Cette 9e édition est placée sous le thème : « la problématique du chômage et de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes au Burkina Faso : quelles stratégies et synergie d’actions entre l’Etat et les ONG/AD pour l’accès des jeunes à des emplois décents ? ».
Selon le chef du gouvernement, cette initiative est la mise en œuvre du programme de société qui est de gagner le pari de l’emploi au profit des jeunes et des femmes pour une meilleure condition de vie des populations.
Christophe Dabiré a souligné l’importance d’une franche collaboration entre ONG et Etat, dans une logique de complémentarité pour réaliser les ambitions en matière de réduction du chômage, de formations adaptées et de création d’emplois pour les jeunes et les femmes.
M. Dabiré a ajouté que l’objectif est de relever les défis de l’entreprenariat des jeunes et des femmes.
Selon lui, « beaucoup d’entre eux et elles restent encore confinés dans l’informel avec un faible niveau d’employabilité, de culture entrepreneuriale, d’insuffisance de financement des initiatives d’auto-emploi et de faibles opportunités d’insertion socio-professionnelle ».
Le Premier ministre a également indiqué que pour remédier à ce problème, le gouvernement burkinabè envisage notamment,  améliorer la significativement la capacité d’employabilité et de culture entrepreneuriale des jeunes et des femmes.
Il compte également formaliser leurs entreprises, développer des opportunités d’insertion socioprofessionnelle et améliorer le cadre juridique et institutionnel de promotion du travail décent.
Le chef du gouvernement a ainsi affirmé le rôle important des ONG et Associations dans le processus de développement du Burkina Faso et les exhorte à faire une bonne collaboration des enseignements tirés des échanges en vue d’apporter les solutions idoines à la promotion du plein emploi pour les jeunes.
Christophe Dabiré a également interpellé les départements ministériels et les collectivités territoriales concernés à veiller et à suivre la mise en œuvre des recommandations faites pour une meilleure coordination et une complémentarité vertueuses des différentes actions.

Dans la même catégorie