MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Burkina: Le ministre Alkassoum Maïga veut faire de la recherche scientifique, le moteur du développement


   

Ouagadougou, 20 oct. 2018 (AIB) – Le ministre en charge  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, s’est engagé  samedi, lors de  la 12e édition du forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques(FRSIT), à faire de la recherche scientifique, le moteur du développement au Burkina Faso.

Selon le ministre Alkassoum Maiga, le Burkina Faso doit accroitre sa capacité d’utilisation de nouvelles technologies  afin d’améliorer son niveau de développement.

M. Maïga s’exprimait samedi à Ouagadougou à l’ouverture des activités de la 12e  édition du FRSIT.

«J’ai pris l’engagement de faire de la recherche scientifique et de l’innovation le moteur du développement économique et technologique de notre pays», a- t-il  affirmé.

Pour lui, la recherche scientifique et l’innovation sont des leviers majeurs pour relever les défis du présent et anticiper ceux de demain pour permettre au Burkina Faso de développer une compétitivité nécessaire à son équilibre économique et social.

Durant cinq jours (du 20 au 25 octobre) des communications porteront sur le thème : «création et renforcement de la compétitivité des entreprises pour un développement durable: rôles de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation», à travers des  séances plénières, des  panels et des tables rondes.

De l’avis du ministre Alkassoum Maiga, les orientations du Burkina Faso en matière de la recherche, d’innovation et de création d’entreprise visent la construction d’une véritable communauté scientifique à l’échelle du pays, à l’échange des connaissances et aux transferts des technologies.

Cette 12e édition de la biennale de la recherche scientifique a  été une occasion pour le ministre d’inviter les partenaires tels que les entrepreneurs et les institutions à financer la recherche au Burkina.

vc-da/no/ak

Dans la même catégorie