NAN Commission, NGO train youths on peace building NAN Nigerian develops app connecting Africa, Japan NAN Securing Information System, a must for service delivery, says NITDA ACI CONGO : LE ROTARY CLUB INVITE LES JEUNES DE LA RDC ET DU CONGO A DEVENIR DES LEADERS ACI CONGO : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS DE FINANCEMENT POUR 21 GROUPES DE PRODUCTEURS NAN Nigeria loses 300,000 tonnes of sugar to smugglers annually — Dangote NAN FRSC warns personnel against delay in response to distress calls ANP Modernisation Etat : adoption d’une loi modernisant le système de l’état civil au Niger ANP Niger : un atelier bilan du 4ème recensement général de la population et de l’habitat en prélude au 5ème RGPH en 2021 NAN BNHA approves Ortom’s request to appoint 26 Special Advisers

Burkina: Le ministre Alkassoum Maïga veut faire de la recherche scientifique, le moteur du développement


   

Ouagadougou, 20 oct. 2018 (AIB) – Le ministre en charge  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, s’est engagé  samedi, lors de  la 12e édition du forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques(FRSIT), à faire de la recherche scientifique, le moteur du développement au Burkina Faso.

Selon le ministre Alkassoum Maiga, le Burkina Faso doit accroitre sa capacité d’utilisation de nouvelles technologies  afin d’améliorer son niveau de développement.

M. Maïga s’exprimait samedi à Ouagadougou à l’ouverture des activités de la 12e  édition du FRSIT.

«J’ai pris l’engagement de faire de la recherche scientifique et de l’innovation le moteur du développement économique et technologique de notre pays», a- t-il  affirmé.

Pour lui, la recherche scientifique et l’innovation sont des leviers majeurs pour relever les défis du présent et anticiper ceux de demain pour permettre au Burkina Faso de développer une compétitivité nécessaire à son équilibre économique et social.

Durant cinq jours (du 20 au 25 octobre) des communications porteront sur le thème : «création et renforcement de la compétitivité des entreprises pour un développement durable: rôles de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation», à travers des  séances plénières, des  panels et des tables rondes.

De l’avis du ministre Alkassoum Maiga, les orientations du Burkina Faso en matière de la recherche, d’innovation et de création d’entreprise visent la construction d’une véritable communauté scientifique à l’échelle du pays, à l’échange des connaissances et aux transferts des technologies.

Cette 12e édition de la biennale de la recherche scientifique a  été une occasion pour le ministre d’inviter les partenaires tels que les entrepreneurs et les institutions à financer la recherche au Burkina.

vc-da/no/ak

Dans la même catégorie