MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Burkina: Le ministre Alkassoum Maïga veut faire de la recherche scientifique, le moteur du développement


   

Ouagadougou, 20 oct. 2018 (AIB) – Le ministre en charge  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, s’est engagé  samedi, lors de  la 12e édition du forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques(FRSIT), à faire de la recherche scientifique, le moteur du développement au Burkina Faso.

Selon le ministre Alkassoum Maiga, le Burkina Faso doit accroitre sa capacité d’utilisation de nouvelles technologies  afin d’améliorer son niveau de développement.

M. Maïga s’exprimait samedi à Ouagadougou à l’ouverture des activités de la 12e  édition du FRSIT.

«J’ai pris l’engagement de faire de la recherche scientifique et de l’innovation le moteur du développement économique et technologique de notre pays», a- t-il  affirmé.

Pour lui, la recherche scientifique et l’innovation sont des leviers majeurs pour relever les défis du présent et anticiper ceux de demain pour permettre au Burkina Faso de développer une compétitivité nécessaire à son équilibre économique et social.

Durant cinq jours (du 20 au 25 octobre) des communications porteront sur le thème : «création et renforcement de la compétitivité des entreprises pour un développement durable: rôles de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation», à travers des  séances plénières, des  panels et des tables rondes.

De l’avis du ministre Alkassoum Maiga, les orientations du Burkina Faso en matière de la recherche, d’innovation et de création d’entreprise visent la construction d’une véritable communauté scientifique à l’échelle du pays, à l’échange des connaissances et aux transferts des technologies.

Cette 12e édition de la biennale de la recherche scientifique a  été une occasion pour le ministre d’inviter les partenaires tels que les entrepreneurs et les institutions à financer la recherche au Burkina.

vc-da/no/ak

Dans la même catégorie