STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Burkina : Le nouveau PM se dit interpellé par la clairvoyance  de la jeunesse


  8 Janvier      41        Politique (23669),

   

Ouagadougou, 8 janv.2016 (AIB)- Le nouveau Premier ministre Paul Kaba Thiéba, s’est dit jeudi, interpellé par «la clairvoyance et la détermination» de la jeunesse contre le régime déchu du président Blaise Compaoré et s’est engagé à être à la hauteur des attentes.

 

Le  courage, la clairvoyance et la détermination de la jeunesse burkinabè  «nous interpellent»  et «cela montre que nous devons prendre notre destin en main et construire un avenir meilleur», a déclaré jeudi soir Paul Kaba Thiéba, lors de sa première déclaration de la presse.

  1. Thiéba, banquier de 55 ans nommé jeudi Premier ministre, faisait allusion à l’insurrection populaire d’octobre 2014 et de la résistance citoyenne de septembre 2015, contre respectivement le président Blaise Compaoré et des officiers qui lui étaient restés fidèles après son exil.

 

«Le souvenir des martyrs qui sont tombés lors des deux évènements, à savoir l’insurrection populaire du 30 octobre 2014 et la résistance farouche que la jeunesse a eu à manifester à la tentative de coup d’Etat de septembre 2015, démontre à souhait que la jeunesse du Burkina Faso est mature, qu’elle a besoin de changement, de démocratie, de progrès économique et social qui sont à la hauteur du sacrifice consenti», a ajouté Paul Kaba Thiéba.

 

 

«J’ai accepté les responsabilités de Premier ministre parce que je pense que la politique que le chef de l’Etat (Roch Marc Christian Kaboré) va impulser sera à la hauteur des attentes de la population, des attentes des jeunes en termes d’emploi, de démocratie, de progrès social», a-t-il affirmé.

 

«Dans les jours qui suivent, j’entreprendrai sous l’autorité du chef de l’Etat, les démarches nécessaires pour la constitution du gouvernement», a conclu Paul Kaba Thiéba.

Dans la même catégorie