MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Burkina – Pré-revue 2017 du PNDES : les acteurs examinent les avis techniques


  19 Mai      42        Développement durable (3791), Economie (22786),

   

Ouagadougou 19 mai 2017(AIB)- le Comité technique national du Plan national de développement économique et social (PNDES) a tenu vendredi à Ouagadougou, sa 1ère session afin d’ « examiner le projet de rapport de performance de l’année 2016 et valider les perspectives de la période 2017-2019 » a-t-on constaté.

La réunion permettra d’examiner un certain nombre de documents de suivi de la mise en œuvre du nouveau référentiel de développement, d’identifier les difficultés rencontrées mais aussi de faire des propositions afin d’améliorer les performances, a signifié le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara, à l’ouverture des travaux.

La pré-revue du PNDES est une instance de suivi-évaluation de ce plan qui a pour objectif de préparer la revue annuelle, conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, président du comité national de pilotage.

A en croire M. Ouattara, « malgré un climat social et sécuritaire très tendu», des acquis ont pu être engrangés durant l’année 2016, en témoigne «la croissance économique qui a enregistré une reprise en s’affichant à 5,9% en 2016 contre 4% en 2015.

Il a révélé qu’en matière de réformes des institutions et de modernisation de l’administration, des avancées significatives ont été enregistrées dans le domaine de la lutte contre la corruption et de la consolidation de l’indépendance de la justice.

Pour ce qui est de l’axe 2 du PNDES qui concerne les questions de renforcement du capital humain, il a souligné des avancées en matière d’accès de santé (accès aux soins de santé des enfants de moins cinq ans et aux femmes enceintes) et à l’eau potable.

S’agissant du troisième axe qui concerne la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et l’emploi, M. Ouattara a indiqué que de nombreux travaux d’infrastructures ont été lancés en vue de lever les obstacles structurels à la croissance.

Mais, il a signalé que les contraintes sont là, car « le budget de l’année 2016 a été mise en place tardivement, ce qui a conduit à une série de lois rectificatives pour permettre au gouvernement de se retrouver et pouvoir travailler ».

Il a également noté la fronde sociale, les attaques terroristes qui sont des contraintes qui entravent la bonne marche du travail.

Du reste, il a précisé que l’une des difficultés est la question des statistiques dont ces travaux permettront de faire des recommandations afin de renforcer le système statistique national.

Le PNDES a pour objectif général la transformation structurelle de l’économie pour une croissance forte, durable, inclusive et créatrice d’emplois décents pour tous.

Agence d’Information du Burkina

als/ata

Dans la même catégorie