ANP Mines: Le gouvernement accorde cinq permis de recherche de l’or et des métaux précieux dans le Nord du pays ANP Niger: Les Ecoles normales d’instituteurs changent de statut juridique pour la qualité des enseignements ANP Vers l’installation d’une usine d’affinage d’or à Niamey MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique APS FOUNDIOUGNE: LES POPULATIONS MOBILISÉES CONTRE L’INSALUBRITÉ ET L’ENCOMBREMENT APS UN CLUB CHINOIS PRÊT À « D’IMPORTANTS EFFORTS FINANCIERS’’ POUR MBAYE NIANG APS COCAÏNE SAISIE AU PORT DE DAKAR : UNE ENQUÊTE OUVERTE (DOUANE) APS CFP DE RICHARD-TOLL: DAME DIOP PROMET « RAPIDEMENT’’ DES SOLUTIONS AUX DIFFICULTÉS

Burkina – Pré-revue 2017 du PNDES : les acteurs examinent les avis techniques


  19 Mai      47        Développement durable (3820), Economie (24038),

   

Ouagadougou 19 mai 2017(AIB)- le Comité technique national du Plan national de développement économique et social (PNDES) a tenu vendredi à Ouagadougou, sa 1ère session afin d’ « examiner le projet de rapport de performance de l’année 2016 et valider les perspectives de la période 2017-2019 » a-t-on constaté.

La réunion permettra d’examiner un certain nombre de documents de suivi de la mise en œuvre du nouveau référentiel de développement, d’identifier les difficultés rencontrées mais aussi de faire des propositions afin d’améliorer les performances, a signifié le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara, à l’ouverture des travaux.

La pré-revue du PNDES est une instance de suivi-évaluation de ce plan qui a pour objectif de préparer la revue annuelle, conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, président du comité national de pilotage.

A en croire M. Ouattara, « malgré un climat social et sécuritaire très tendu», des acquis ont pu être engrangés durant l’année 2016, en témoigne «la croissance économique qui a enregistré une reprise en s’affichant à 5,9% en 2016 contre 4% en 2015.

Il a révélé qu’en matière de réformes des institutions et de modernisation de l’administration, des avancées significatives ont été enregistrées dans le domaine de la lutte contre la corruption et de la consolidation de l’indépendance de la justice.

Pour ce qui est de l’axe 2 du PNDES qui concerne les questions de renforcement du capital humain, il a souligné des avancées en matière d’accès de santé (accès aux soins de santé des enfants de moins cinq ans et aux femmes enceintes) et à l’eau potable.

S’agissant du troisième axe qui concerne la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et l’emploi, M. Ouattara a indiqué que de nombreux travaux d’infrastructures ont été lancés en vue de lever les obstacles structurels à la croissance.

Mais, il a signalé que les contraintes sont là, car « le budget de l’année 2016 a été mise en place tardivement, ce qui a conduit à une série de lois rectificatives pour permettre au gouvernement de se retrouver et pouvoir travailler ».

Il a également noté la fronde sociale, les attaques terroristes qui sont des contraintes qui entravent la bonne marche du travail.

Du reste, il a précisé que l’une des difficultés est la question des statistiques dont ces travaux permettront de faire des recommandations afin de renforcer le système statistique national.

Le PNDES a pour objectif général la transformation structurelle de l’économie pour une croissance forte, durable, inclusive et créatrice d’emplois décents pour tous.

Agence d’Information du Burkina

als/ata

Dans la même catégorie