ANP Niger : 4 militaires tués dans l’explosion d’un engin improvisé dans la région de Diffa AIP Inter/ La Jordanie, un des premiers pays à vacciner les réfugiés contre le Covid-19 AIP Un bâtiment de trois classes officiellement remis à l’EPP de N’Guettiakro AIP Le préfet de Bondoukou prône des élections législatives apaisées AIP Instauration des ‘’Palmes Benson d’Or’’ pour la culture et l’audiovisuel AIP Une journée carrière organisée au collège catholique Notre Dame d’Evron de Lakota AIP Des acteurs communautaires sensibilisés sur la désinformation liée au processus politique AIP Le NDI déplore la désinformation en ligne avec incidence hors ligne pendant la période électorale ACAP Le Gouvernement encourage la population de Bangui à vaquer librement à leurs occupations ANP Le Ministre de l’Enseignement Supérieur en visite de prise de contact dans la région de Tillabéri

Burkina : Réélu, Kaboré promet une « concertation permanente »


  26 Novembre      7        Politique (14269),

   

Ouagadougou, 26/11/2020 (MAP) – Quelques instants après l’annonce de sa réélection dès le premier tour, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a promis une « concertation permanente » dans le but de construire un Burkina Faso « meilleur ».

« Je mettrai tous mes efforts pour que dans la concertation permanente, dans l’échange (…) nous puissions ensemble travailler à la paix et au développement de notre pays », a-t-il dit au siège de campagne de son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à Ouagadougou, la capitale.

« Dans une élection il y a un vainqueur et des gens qui ont perdu. Mais cela ne doit pas nous détourner du fait que nous sommes tous des Burkinabè aspirant à construire ensemble un Burkina Faso meilleur pour l’ensemble des populations » a-t-il ajouté.

Kaboré a été réélu dès le premier tour à la tête du Burkina Faso avec 57 pc des suffrages, a annoncé, jeudi, Newton Ahmed Barry, président de la Commission électorale indépendante (Céni).

« M. Kaboré, Roch Christian Marc, avec 57,87% des suffrages est déclaré élu provisoirement dès le premier tour comme président du Faso », a déclaré M. Barry.

Le candidat du parti de l’ex-président Blaise Compaoré, Eddie Komboïgo est arrivé deuxième avec 15,48% des voix devant le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré (12,46%).

Le Burkina a tenu dimanche un double scrutin présidentiel et législatif dans un contexte sécuritaire perturbé.

Début novembre, la Cour constitutionnelle avait constaté que l’élection ne pourrait se tenir sur 17,7% du territoire, faute d’une présence de l’Etat, administrative et sécuritaire, suffisante.

Dans la même catégorie