MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) NAN Nigeria Centre for Disease Control dismisses fake report on bovine tuberculosis in beef NAN SDGs: Nigerian consul, U.S. senator call for Diaspora engagement NAN Our flight operations have normalised – Dana Air ANP Le Chef de l’Etat accorde une audience à la Directrice Bureau Afrique du PNUD ANP Le Directeur Général du Groupe Ecobank reçu par le Chef de l’Etat LINA City Court’s Peabody Crushing Entertainment Blogger’s Right To Free Speech? LINA On Multiple Charges Court Jails Four Officers Linked To Kingsville Shooting

Burkina : une structure suggère de combattre l’immigration par l’entreprenariat


Ouagadougou, 7 juillet 2018. (AIB)-L’Entreprise myriade services (EMS) a organisé samedi à Ouagadougou, la 4e édition du Week-end du travailleur, pour encourager les jeunes à délaisser l’immigration au profit de l’entreprenariat.
«Immigration et entreprenariat : enjeux, défis et opportunités », c’est sous ce thème que la 4e édition du Week-end du travailleur a été célébrée le samedi  07 juillet 2018 à la Bourse du travail de Ouagadougou.
Selon la promotrice, Thérèse Damani/Coefé, ce thème «interpelle plus d’un qu’il est possible de réussir au Burkina sans aller à ailleurs ».
«Si tu ne peux pas courir, il faut marcher. Si tu ne peux pas marcher, il faut ramper», a-t-elle conseillé, insistant sur le fait qu’on peut partir de rien pour réussir.
Selon Mme Damani, l’Entreprise myriade services (EMS) veut contribuer à la sensibilisation des jeunes afin de leur éviter le chemin de l’immigration clandestine.
Pour le co-parrain Norbert Bangré alias Américain, «la réussite n’est pas à ailleurs, ni en Europe, ni en Amérique, mais au Burkina Faso ».
Le DG de l’Entreprise de cirage moderne et divers (ECIMOD) a prévenu les jeunes que «qui ne risque rien ne peut rien réussir».
Le parrain de la cérémonie Guy Olivier Ouédraogo, tout en louant l’initiative de la promotrice, a soutenu qu’il n’y a pas de sous métier.
«Les pays qui gagnent et qui avancent, sont des pays qui comptent sur l’entreprenariat», a ajouté M. Ouédraogo, par ailleurs secrétaire générale de la Confédération syndicale du Burkina(CSB).
Le conseiller technique du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Aziz Sana a affirmé que « la maîtrise du management entrepreneurial est devenue aujourd’hui, un enjeu majeur pour toute personne morale ou non, qui se veut prospère et florissante».
En marge de la cérémonie, deux panels portant d’une part sur «l’immigration et entreprenariat : enjeux, défis et opportunités» et d’autre part, sur «les opportunités d’affaires au Burkina Faso », ont été organisés.
Agence d’information du Burkina

Dans la même catégorie