MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Burkina: Vers l’intensification de l’utilisation des résultats de la recherche et de l’innovation


  26 Avril      27        Innovation (317), Téchnologie (903),

   

Ouagadougou, 26 avril 2018 (AIB) – Le gouvernement veut renforcer le système productif par l’augmentation du nombre de technologies générées et l’utilisation intensive des résultats de la recherche et de l’innovation, a appris l’AIB, du Conseil des ministres tenu mercredi à Ouagadougou.

A ce sujet, le Conseil des ministres a adopté un rapport relatif à la Politique sectorielle de la recherche et de l’innovation (PSRI) 2018-2027 dans l’optique d’intensifier les résultats de la recherche et de l’innovation pour soutenir le développement du Burkina Faso.

Cette politique s’inscrit dans la vision de l’Etat qui est qu’à l’horizon 2027, «le Burkina Faso dispose d’un système de recherche et d’innovation performant au service du développement socioéconomique».

«L’adoption de la Politique sectorielle de la recherche et de l’innovation permet à notre pays de disposer d’un référentiel en matière de recherche et d’innovation», précise le rapport du conseil des ministres.

Agence d’information du Burkina

bl/ak

Dans la même catégorie