AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Burkina/Construction du mur d’une direction de l’éducation : Le ministre Ouaro visite les travaux


  3 Décembre      19        Education (6212),

   

Ouagadougou, 3 déc. 2021 (AIB) – Le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro a visité jeudi, à Ouagadougou, le chantier de construction du mur de la direction régionale des Enseignements post-primaire et secondaire du Centre avec les restes des matières d’œuvre.

Selon le ministre Ouaro, cette construction participe d’une vision qui est celle d’utiliser chaque fois que cela est possible, les matières d’œuvre acquises dans le cadre du budget de l’Etat, pour le fonctionnement des établissements d’enseignement et de formation technique professionnelle publique.

Cela, tout en les utilisant judicieusement pour réaliser des infrastructures dont les besoins sont présents, a-t-il affirmé.

Il a indiqué que la construction de cette clôture s’avérait nécessaire car la direction était dans une situation d’insécurité et elle était constamment violée par des riverains qui déposaient des tas d’ordures.

Le Pr Stanislas Ouaro compte encourager les autres régions à aussi utiliser les restes des matières d’œuvre pour des constructions afin d’éviter qu’elles ne soient utilisées uniquement pour la formation des élèves et des apprenants et détruit après.

Le ministre a confié qu’avec les ressources additives qui ont été données, d’ici la fin de l’année, cette direction sera entièrement clôturée donc protégée.

En outre, il a laissé entendre que la qualité des constructions montre l’intérêt de former les jeunes Burkinabè dans tous les domaines possibles.

Car le rêve est que d’ici quelques années dans un court terme, le Burkina Faso ne fasse pas appel à la main d’œuvre qualifié d’ailleurs.

L’un des encadreurs, ingénieur en génie civil, construction en bâtiment et travaux publics, Jacques Ouattara a déclaré que cette activité entre dans le cadre de la formation des élèves.

De son point de vue en fonction des cours qui ont déjà été dispensés, il pense que le travail est de bonne qualité.

L’élève en 2e année de génie civil, Aminata Derra a affirmé que leur formation est impeccable.

« Je suis venue dans ce domaine par passion pour la construction » a-t-elle souligné.

Agence d’information du Burkina

 

Dans la même catégorie