MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre)


  28 Juillet      93        Technologie (780),

   

Ouagadougou 28 juil. 2021 (AIB)-La ministre en charge de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon a invité mardi, l’Afrique à gérer son identité numérique à l’ouverture du 9eme forum africain sur le système des noms de domaine.

« L’Afrique fait face à plusieurs défis en même temps et elle doit gérer son identité numérique et ne pas compromettre la souveraineté numérique de ses futurs internautes », a déclaré mardi la ministre en charge de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon.

La ministre s’exprimait mardi au cours de la cérémonie d’ouverture du 9eme forum africain sur le système des noms de domaine (DNS) qu’elle a présidé en ligne.

Selon Hadja Fatimata Ouattara/Sanon « le Burkina Faso contribue chaque année à la formation des formateurs sur la gouvernance de l’Internet, à la formation d’ingénieurs et des cadres africains afin de constituer progressivement une masse critique d’experts africains capables de porter le développement du numérique en Afrique ».

Elle a aussi ajouté que « le système des noms de domaine est crucial et nous devons donc travailler à faciliter l’accès à Internet ».
Le président de l’association africaine des noms de domaine (AFTLD) Ali Hadji Mmadi,  a déclaré que l’internet est « l’outil de communication le plus puissant qui puisse maintenir l’équilibre économique, développer le renforcement des capacités et maintenir l’éducation des enfants ».

Le vice-président chargé des engagements de ICANN Pierre Dandjinou a lui, mis l’accent sur l’importance de la sécurité de l’environnement numérique surtout dans le contexte actuel sanitaire.

La Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) est une autorité de régulation d’internet.

Dans la même catégorie