GNA Fidelity Bank Ghana partners with KiDi to promote digital banking AIP Ghana working to develop COVID-19 Vaccines-Akufo-Addo AIP Les candidats RHDP de Bondoukou veulent remporter les élections législatives pour pérenniser les actions de développement AIP Le candidat RHDP de Sakassou annonce la création d’un fonds de solidarité pour les jeunes et les femmes AIP Le ministre de la Réconciliation nationale appelle à des élections sans violence dans le N’zi AIP L’Annuaire 2019 des statistiques régionales du Lôh-Djiboua validé AIP Démarrage des inscriptions en ligne au BTS 2021(communiqué) AIP Législatives 2021 : La candidate RHDP à Zouan-Hounien appelle les populations à la voter GNA Vaccines are safe, get the jabs and protect yourself- President urges AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Une campagne sous le signe de la solidarité pour le candidat RHDP de Divo commune

Burkina/Nahouri : Une association poursuit sa lutte contre les stupéfiants et les boissons frelatées


  13 Février      8        Société (29289),

   

Pô, (AIB)-L’Amazone de la Paix et de la Cohésion Sociale du Nahouri a organisé le samedi 06 février 2021 à Pô, dans la province du Nahouri, une journée de sensibilisation contre la consommation des stupéfiants, des drogues et boissons frelatées. C’est le préfet du département de Pô, Adama Diallo qui a présidé les travaux au nom du Haut-commissaire du Nahouri.

Après les communes de Guiaro et Tiébélé, c’est le tour de la commune de Pô de recevoir l’Amazone de la Paix et de la Cohésion Sociale du Nahouri pour une journée de sensibilisation sur le thème «consommation des stupéfiants, des drogues et boissons frelatées dans la ville de Pô et villages environnants».

Ont pris part à cette rencontre de sensibilisation, les chefs coutumiers et les groupements féminins de la commune Pô.

Pour l’Amazone Madame WETTA/ABEM Kadoua, la consommation des drogues et autres stupéfiants par les jeunes et adolescents surtout dans la commune de Pô prend de l’ampleur et pour lutter contre ce fléau destructeur de la santé et de la vie des jeunes, les parents doivent prendre leur responsabilités pour sauver cette jeunesse censée construire la société.

Et le préfet du département de Pô Adama DIALLO de poursuivre que plusieurs familles ont été endeuillées et des cœurs meurtris parce que les enfants ont été engloutis sans repère, sans éducation.

C’est pourquoi, les intervenants ont demandé aux parents de jouer pleinement leur rôle de père, de mère et de grands parents en éduquant effectivement et consciencieusement leurs enfants qui sont le fer de lance de demain et la raison de leur existence dans la société.

Pour la sensibilisation sur le thème, l’Amazone a bénéficié de l’appui de l’Unité Régionale de lutte contre la drogue. Pendant plus d’une heure, les éléments de l’Unité ont exposé sur les conséquences de la consommation des stupéfiants, des drogues et boissons frelatées avec des images à l’appui et des différents types de drogues.

Les participants ont également eu droit à une communication sur l’importance de l’établissement des actes de naissance. Une communication faite par l’animateur de l’ONG BRAVO, une ONG qui accompagne les communes de la province dans l’enregistrement des naissances.

L’Amazone, initiatrice de cette journée de sensibilisation s’est dite satisfait au regard de la qualité des interventions des participants et l’engagement de ces derniers à être des relais auprès de leur structure respective et des autres couches sociales pour les sensibiliser à bannir la consommation des stupéfiants, des drogues et boissons frelatées dans leur quotidien .

Dans la même catégorie