GNA Hungary University opens recruitment agency in Ghana GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet sur l’auto-emploi des handicapés présenté aux responsables des organisations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre fait ses civilités au nouveau Cheick Ousmane Diakité

Burkina/présidentielle: le fichier électoral est « fiable » (experts)


  22 Octobre      31        Politique (17348),

   

Ouagadougou, 22/10/2020 (MAP) – Des experts de l’Union africaine (UA) et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) ont jugé que le fichier électoral du Burkina Faso en perspective des élections présidentielles et législatives du 22 novembre prochain était « fiable ».

« On a un fichier de qualité, qui est fiable et qui permet d’aller à des élections en confiance », a affirmé le directeur des affaires politiques et de la gouvernance démocratique de l’OIF, Antoine Michon, à l’issue d’une semaine d’audit,.

« L’audit a été transparent et permet de disposer d’un fichier électoral qui bénéficie de la confiance de tous les acteurs politiques avant même le jour des élections », a relevé, de son côté, la commissaire aux Affaires politiques de l’UA, Minata Samaté Cessouma.

Lors de l’audit, il était question d’évaluer la conformité du fichier au code électoral et à la Constitution du Burkina Faso, dans le respect des normes internationales, a-t-il précisé.

Lors d’un dialogue politique tenu en juillet, majorité et opposition avait convenu d’un audit international du fichier électoral.

Dans la même catégorie