AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Burkina/Présidentielle: les candidats signent un pacte de « bonne conduite »


  26 Octobre      12        Politique (13251),

   

Ouagadougou, 26/10/2020 (MAP) – Les candidats en lice à la présidentielle du 22 novembre prochain au Burkina Faso ont signé, lundi à Ouagadougou, un « pacte de bonne conduite » en vue d’une élection apaisée.

Selon les termes du document signé, les différents candidats s’engagent « à cultiver le respect mutuel et la courtoisie entre acteurs du processus électoral, à rejeter toute forme de violence, à accepter la différence, à privilégier le dialogue et la concertation en cas de différends, à respecter la loi et à utiliser, le cas échéant, des voies légales de recours en cas de contestation ».

« Par cet acte que nous signons, nous nous engageons à réaliser une campagne apaisée, dans la courtoisie, le respect et la considération mutuelle (…). Nous nous sommes engagés à mener une campagne civilisée », selon Clément Sawadogo, représentant du président en exercice Roch Marc Kaboré, qui brigue un second mandat.

De son côté, le chef de file de l’opposition, Zephirin Diabré, candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a souligné qu’il s’agit « d’un engagement à se conformer à un certain nombre de règles de bonne conduite et à éviter tout autre comportement de nature à entacher les élections ».

Outre les partis politiques, les représentants des médias et de la société civile ont également signé le « pacte ».

Treize candidats sont en lice pour le scrutin présidentiel qui sera couplé aux législatives et dont la campagne électorale se déroulera du 31 octobre au 20 novembre.

Dans la même catégorie