AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo Inforpress Xadrez: Célia Rodriguez é candidata a Mestre Feminina da FIDE Inforpress PR pede “inquérito rigoroso” sobre as circunstâncias da morte do adolescente da Brava Inforpress Portugal: Associação dos Amigos de Santa Cruz aposta em acções sociais e trabalho com jovens – presidente

CANCER DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : PRÈS DE 500 FEMMES DÉPISTÉES À KOUNGHEUL


  19 Octobre      28        Santé (13321),

   

Koungheul, 19 oct (APS) – Quatre cent quatre-vingt-quinze femmes de Koungheul, un département situé dans la région de Kaffrine (centre), ont bénéficié ce week-end de tests de dépistage gratuits du cancer du col de l’utérus et du sein, a appris l’APS auprès du corps médical local.

Les tests ont eu lieu samedi et dimanche, dans le cadre d’une campagne de dépistage et de sensibilisation organisée par l’Amicale des femmes du district de Koungheul, avec la collaboration des jeunes de cette commune.

‘’L’Amicale des femmes, par le biais des sages-femmes de Koungheul, a dépisté 495 femmes. Et (…) on a eu des cas détectés et traités’’, a indiqué la maîtresse sage-femme du district sanitaire de Koungheul, Néné Ndiaye, sans autre précision.

‘’Nous avons l’ambition de former toutes les sages-femmes du district au dépistage du cancer du col de l’utérus. A Koungheul, plusieurs cas de cancer du col de l’utérus sont dénombrés chaque année. Ce cancer est le deuxième le plus important dans notre localité, après celui du sein’’, a-t-elle expliqué.

Le virus à l’origine du cancer de l’utérus, appelé ‘’human papilloma virus’’, ‘’peut rester dans l’organisme pendant quinze ans avant l’apparition d’une légion précancéreuse et dix ans avant la légion cancéreuse’’, a dit la maîtresse sage-femme du district sanitaire de Koungheul.

Selon elle, le cancer du col de l’utérus est favorisé par le multi-partenariat sexuel et le nombre élevé de naissances chez les femmes. D’où l’invitation faite aux femmes de se faire dépister à partir de 26 ans.

Selon Rokhaya Thioye, l’adjointe du médecin-chef du district sanitaire, le ministère de la Santé a doté le département de Koungheul d’un appareil de cryothérapie, qui sert à soigner les lésions précancéreuses.

‘’Cet appareil a été offert au district sanitaire de Koungheul dans le cadre de la campagne contre le cancer du col de l’utérus. Il sera utilisé pour prendre en charge les cas de cancer du col de l’utérus qui pourraient être détectés dans les postes de santé et référés au centre de santé de Koungheul’’, a-t-elle expliqué.

Les séances de dépistage gratuit se sont tenues au district sanitaire de Koungheul et au poste de santé de Diameguène, un quartier périphérique de la ville de Kaffrine, dans le cadre de la campagne ‘’Octobre Rose’’.

Dans la même catégorie