APS PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE APS CAF : CRÉATION D’UN COMITÉ NATIONAL DE SOUTIEN À ME AUGUSTIN SENGHOR AIP Réunions statutaires et célébration du 20 ème anniversaire du GIABA AIP COVID-19: Vingt et un nouveaux cas de contamination ce lundi 30 novembre AIP Covid-19 : Un rapport présente les capitaux privés et les fonds en capital-risque comme des opportunités d’investissement (communiqué) ANGOP Angola: PR considera Igreja parceira para o desenvolvimento ANGOP Covid-19: Angola regista 88 recuperações e 36 novos casos GNA HUAWEI Y9a: Your ideal gaming and binge-watching device GNA “I cannot confirm that Cocoa Nti and Ominfert fertilizer was procured in 2018”- witness AIP Covid-19 : Une Ong sensibilise des producteurs de café-cacao sur les mesures barrières

CANCER : LE DISTRICT DE KASNACK VEUT DÉPISTER 500 FEMMES


  8 Novembre      8        Société (25475),

   

Dakar, 8 nov (APS) – Cinq-cents femmes vont bénéficier du dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein, a indiqué Codou Youm Diouf, coordinatrice de la santé maternelle au district sanitaire de Kasnack dans la région médicale de Kaolack.

’’On a eu à dépister pour le moment à Keur Mbadje Diop 75 femmes, au quartier Léona 105 et aujourd’hui 122 femmes sont inscrites et nous aurons environ 500 femmes qui pourront se faire dépister cette année’’, a dit Mme Diouf, samedi, en marge de la cérémonie de dépistage organisée au centre de santé de Kasnack.

’’Nous organisons cette journée de dépistage pour lutter contre les cancer du col et du sein au niveau de la population de Kaolack’’, indique-telle, notant que cette initiative entre dans le cadre de la lutte contre le ancer, maladie trés développée dans le pays.

’’Cette année nous avons organisé trois journées et voici la troisième journée. Il y a eu la première au poste de santé de Keur Mbathie Diop, la deuxième au poste de santé de Leona et aujourd’hui nous organisons au niveau du poste de santé de Kasnack’’, a t-elle dit.

Cette journée était couplée avec la vaccination des filles âgées de 09 à 10 ans contre le cancer du col. ’’Nous sommes là pour lutter contre les cancers du col et du sein au sein de la population de Kaolack’’, a assuré la responsable.

La sensibilisation va se poursuive dans les écoles qui vont accueillir dès la rentrée des équipes de dépistage.

Dans la même catégorie