AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

CASAMANCE : L’ARMÉE DÉMENT LA MORT DE SOLDATS DANS LE NORD SINDIAN


  12 Février      13        Militaire (381),

   

Ziguinchor, 11 fev (APS) – L’Armée a démenti, jeudi, dans un communiqué, la mort de 7 militaires dans le Nord Sindian, département de Bignona, dans le cadre de ses opérations de sécurisation en cours en Casamance.

’’C’est le lieu de rappeler que durant les opérations en cours en zone militaire N°5 (Ziguinchor), les Armées n’ont dénombré qu’un seul blessé’’, selon la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Elle a apporté ainsi un démenti après ‘’de fausses allégations postées sur un site de propagande et partagées sur les réseaux sociaux faisant état de +sept militaires sénégalais tués dans une embuscade au Nord Sindian+’’.

’’Cet incident est survenu le 3 février 2021 lors de l’attaque de la position adverse de Badiong au cours de laquelle un militaire du 3e Bataillon d’infanterie a reçu un éclat qui lui a causé une légère blessure au bras. Immédiatement pris en charge au plan médical, son état est très stable’’, a précisé la DIRPA.

Le communiqué signale qu’’’un autre incident a opposé une patrouille militaire à trois éléments armés, le 6 février 2021, dans le Nord Sindian’’ et que ‘’l’action déterminante de notre patrouille a obligé ces éléments armés à battre en retraite vers le nord’’.

La DIRPA assure qu’’’en tout état de cause, les Armées sénégalaises restent convaincues du sens de discernement de nos compatriotes et de l’opinion publique’’.

’’Du reste, rien ne saurait entamer leur ferme détermination à remplir leur mission régalienne de protection des populations et de défense de l’intégrité du territoire national’’, conclut-elle dans le communiqué.

Depuis le 25 janvier dernier, l’Armée nationale mène des opérations de sécurisation dans la partie Sud du pays pour faciliter et encadrer le mouvement de retour des populations déplacées et combattre les trafics multiformes qui développent une économie criminelle en Casamance et sur la bande frontalière avec la Guinée Bissau et la Gambie voisines

Au cours de ces opérations, les Armées sénégalaises ont repris les quatre bases du Front Sud du Mouvement des Forces démocratiques casamançaises (MFDC, rébellion) que sont Badiong, Sikoune, Boumane-Bilass et Boussoloum. Ces bases démantelées constituaient des sanctuaires symboliques pour le mouvement irrédentiste.

Plusieurs munitions, du matériel d’intendance, de la logistique et des dizaines d’hectares de chanvre indien ont été récupérés par les forces militaires.

Dans la même catégorie