MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

CEDEAO : Les Etats membres exemptés du respect des critères de convergence macroéconomique en 2021, nouveau report du projet de la monnaie unique


  25 Janvier      13        Politique (15548),

   

NIAMEY, 25 Janvier (ANP) – La 58ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenue le samedi 23 janvier 2021 par visioconférence, a décidé d’exempter les Etats membres du respect des critères de convergence macroéconomique au cours de l’année 2021, a appris l’ANP du Communiqué final ayant sanctionné cette réunion.

Cette décision est prise au regard de la dégradation, sous l’effet des mesures prises par les Etats membres dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et afin de relancer leurs économies, de l’état de convergence macroéconomique au sein de la CEDEAO en 2020, mais aussi et surtout de l’impact prévisible de la deuxième vague de la pandémie sur l’état de convergence macroéconomique en 2021.

Les critères de convergence sont, entre autres, un déficit budgétaire limité à 3% du PIB, une inflation à 10% maximum et une dette inférieure à 70% du PIB.

Relativement à la mise en œuvre des programmes d’intégration régionale, notamment celui de la monnaie unique de la CEDEAO, la Conférence a instruit la Commission de la CEDEAO, en collaboration avec l’Agence Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO), l’Institut Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (IMAO), la Commission de l’UEMOA et les Banques centrales de la Communauté de lui soumettre, lors de sa prochaine session, le projet du nouveau Pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les Etats membres de la CEDEAO, avec la date du 1er janvier 2022 comme date de début de la phase de convergence.

Par ailleurs, apprend-on, une nouvelle Feuille de route pour le Programme de la Monnaie Unique de la CEDEAO y sera également présentée. Le lancement de l’ECO, prévu pour remplacer le CFA en 2020, est donc une nouvelle fois reporté.

Sur l’entrée en vigueur, le 1er janvier 2021, de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf), ratifiée par douze (12) des quinze (15) Etats membres de la CEDEAO, la Conférence a pris note de la soumission à l’Union Africaine des listes communes de concessions tarifaires pour le commerce des biens et des engagements spécifiques pour le commerce des services dans cinq (5) secteurs prioritaires.

Ensuite et afin de maximiser les bénéfices de la participation de la région dans la ZLECAf, la Conférence a invité les Etats membres n’ayant pas encore ratifié l’accord à accélérer le processus de sa ratification, tout en instruisant la Commission à poursuivre son soutien aux Etats membres dans le cadre de l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies nationales d’adaptation aux règles de la ZLECAf.

Dans la même catégorie