ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes MAP Dialogue 5+5 à Malte : M. Bourita appelle à la création d’un « G10 Méditerranée »

CEDEAO/pour mieux connaitre l’OOAS:Une rencontre d’information avec  les professionnels de la communication annoncée les 3 et 4 décembre a Ouagadougou  


  1 Décembre      17        Leadership Africain (791), Santé (6305), Société (46247),

   

Lomé,  1er déc. (ATOP) – Une trentaine de responsables chargés de la communication des ministères de la Santé et des chroniqueurs en santé des médias en ligne des pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) vont prendre part les 3 et 4 décembre à Ouagadougou (Burkina Faso), à une rencontre d’information sur des questions de santé.

A l’actif de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), cette rencontre, entend renforcer les connaissances des responsables en charge de la communication des ministères de la Santé de la CEDEAO et les professionnels des medias sur la visibilité de l’OOAS en vue d’améliorer ces activités de communication.

Selon l’OOAS, des interventions multiformes ont été réalisées dans presque tous les pays de l’espace sans bénéficier du soutien de relais d’information adéquats permettant aux communautés de connaître la pertinence des différentes actions entreprises. Il en ressort d’après l’Organisation que cette insuffisance de communication a entraîné la faible connaissance de l’Institution elle-même et son rôle dans le domaine de la santé avec pour conséquence un manque de lisibilité des actions entreprises.

Les différents ministères de la Santé de la CEDEAO, constituent la porte d’entrée de l’OOAS dans chaque pays, disposant de service chargé de la communication et qui collabore avec les medias dans la diffusion de l’information sur la santé.

Outre leur capacité à véhiculer des informations et des messages pour toutes les couches socioprofessionnelles, les professionnels de communication à travers les médias peuvent contribuer à favoriser une meilleure connaissance des actions et des acteurs de l’OOAS en raison du rôle joué dans la mise à disposition et l’appropriation de l’information par la communauté.

Cette rencontre d’information et de sensibilisation  entre les responsables des services de communication des ministères de la Santé et des professionnels de la communication chargés des questions de santé dans les medias, est l’un des moyens de promotion de l’OOAS et d’identification des acteurs dont la contribution à terme aura un impact sur la visibilité de l’institution.

Lors de la réunion hebdomadaire des directeurs de l’OOAS le 8 septembre dernier, le directeur général de l’OOAS, Dr Xavier Crespin a donné un avis favorable à la tenue d’une telle rencontre et a instruit la direction administrative et Financière (DAF) de débloquer un montant de 100 000$ soit environ 50.000.000 F CFA pour chaque département au titre de la mise en œuvre des activités jugées prioritaires.

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé a pour objectif d’offrir le niveau le plus élevé en matière de prestation de soins de santé aux populations de la sous-région sur la base de l’ harmonisation des politiques des États Membres, de la mise en commun des ressources et de la coopération entre les États Membres et les pays tiers, en vue de trouver collectivement et stratégiquement des solutions aux problèmes de santé de la sous-région.

ATOP/TD/DHK

Dans la même catégorie