AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019 MAP Gabon : découverte des plus hautes mangroves du monde atteignant 60 mètres ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection

Célébrations à Tahoua de la journée Internationale de la jeune fille sous le thème ‘’Ma voix, l’égalité pour notre avenir’’


  12 Octobre      10        Société (23929),

   

Tahoua, 12 octobre (ANP)-Le gouverneur de la région de Tahoua M. Abdourahamane Moussa a présidé, ce lundi 12 octobre 2020, la cérémonie d’ouverture des festivités de la journée Internationale de la jeune fille couplée au lancement du programme Promeess III à la salle de réunion de la mutuelle Daoure de Tahoua.

Au menu de la journée un poème dédié à la jeune fille, présentation de Promeess III, remise des kits aux jeunes filles excellentes et animation interactive sur le thème de la journée.

Dans son allocation, le gouverneur de la région de Tahoua, M. Abdourahamane Moussa a déclaré que « c’est avec l’honneur que je prends la parole à l’occasion de cette cérémonie du lancement de festivités de la journée Internationale de la jeune fille couplée au lancement du programme Promeess lll (Promotion de l’équité et de l’égalité des sexes et société civile)’’. ‘’Chaque année, depuis 2012, le 11 octobre date de la journée Internationale de la jeune fille est célébrée à travers plusieurs pays dans le monde’’ a-t-il poursuivi avant d’ajouter que ‘’cette journée offre l’occasion de donner aux jeunes filles la possibilité de se mobiliser et de faire entendre leurs voix et droits. C’est d’ailleurs ce qui justifie le choix du thème de cette année « Ma voix, l’égalité pour notre avenir un avenir » qui doit inspirer les adolescentes promotrices d’un monde meilleur, un monde où elles seront mobilisées et reconnues’’ a fait savoir le gouverneur.

‘’Le Niger a une population très jeune, 60,9% de la population générale (Rgph/2012) avec une proportion des adolescents âgés de 10 à 19 de 74,2% au sein des 10-24 ans ainsi que 25,8% des âges de 20-24 ans’’ a fait remarquer le gouverneur avant d’indiquer que ‘’cela constitue un immense potentiel de production et de richesse à conserver et bien entretenir pour la capture du dividende démographique’’.

‘’Cette journée coïncide avec le lancement des activités d’une nouvelle phase d’un autre programme de Care Niger, à travers Care Niger Norvège, sous l’appui financier de Norad pour une durée de quatre ans’’ a-t-il souligné.

Quant à la coordinatrice de l’Ong ADESP, elle s’est dite honorée de participer au lancement du Programme Promeess lll.

‘’Ce programme s’inscrit dans une suite logique des acquis des phases antérieures du programme Mata Masu Dubara’’ a-t-elle expliqué.

En effet, a-t-elle précisé, près de 800000 femmes sont organisées, leurs connaissances améliorées, elles développent des activités économiques rentables.

Ce programme vise d’ici 2024,310000 femmes et filles vulnérables de 11-64 ans de 6 régions du Niger et met l’accent particulier sur le renforcement du leadership politique des femmes, indique-t-on

Dans la même catégorie