AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix GNA Let’s develop our own education models – Prof Opoku-Agyemang GNA COCOBOD to distribute 60 million hybrid seedlings to farmers GNA Foreigners cannot engage in retail business – Kyei-Mensah-Bonsu APS HUIT BASKETTEURS SÉNÉGALAIS SÉLECTIONNÉS POUR UN CAMP DE ‘’BASKETBALL WITHOUT BORDERS’’ À DAKAR APS AHMAD GAMAL, HANDICAPÉ VISUEL, STAR DE LA CAN 2019 APS CAN 2019 : ALIOU CISSÉ ET DJAMEL BELMADI SERONT FÊTÉS À CHAMPIGNY-SUR-MARNE (MEDIA) AIP Côte d’Ivoire / L’ANADER propose l’hydroponie, nouvelle pratique agricole comme solution à la pression foncière AIP Côte d’Ivoire/Affectation en 6ème : le ministère de l’Education nationale innove avec les inscriptions en ligne

Cérémonie d’expiation du trône ancestral à Assahoun


  11 Avril      86        Culture (2143), Société (50967),

   

Lomé, le 11 avr. 2017 (ATOP) – Une cérémonie d’expiation du trône ancestral de la famille Awlimé s’est déroulée les 1er et 2 avril à Assahoun, à 3 km au nord de Kévé.
Elle a pris fin avec la présentation et l’intronisation de Zikpito (Détenteur du trône), Togbui Marcelin Abalo Doku Awlimé en présence du préfet de l’Avé, Awu Kossi et diverses personnalités administratives, religieuses et traditionnelles.
Cette cérémonie expiatoire a pour objectif d’apaiser les esprits maléfiques qui se sont déclenchés suite au décès de l’ancien chef traditionnel d’Assahoun, Togbui Jean Koffi Awlimé III dont la succession a été à l’origine d’un conflit entre la famille régente Awlimé et Duto (Roi de la Terre) il y a 28 ans. Il s’agit alors d’aplanir les différences  qui opposent les deux familles afin qu’elles mettent ensemble leurs intelligences, leurs efforts et leurs volontés au développement de la ville d’Assahoun et de toute la préfecture.
Elle a été marquée par des prières rituelles et la prestation d’Atopani (Tam-tam parlant) et la danse par des chefs coutumiers de la communauté d’Assahoun et aussi la prestation du groupe folklorique « Kémélio ».
Le président des chefs traditionnels de la préfecture de l’Avé, Togbui Kokou Fiaty II  a indiqué que la cérémonie ne va pas à l’encontre de la loi, relative à la chefferie traditionnelle et au statut des chefs traditionnels au Togo. Il a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat et au gouvernement pour leur attachement à la revalorisation et au respect du patrimoine culturel.
Duto Togbui Innocent Noményo a dit que la tenue de cette cérémonie montre la richesse culturelle de la communauté d’Assahoun. Il a souligné que les soubresauts religieux occidentaux tentent d’enlever aux populations, l’amour à la tradition qui mène aujourd’hui à la perte de leur identité.
Présentant à l’assistance Togbui Doku Awlimé a indiqué qu’il a fait ses études primaire et secondaire à Assahoun avant d’immigrer en 1974 en Allemagne où il a reçu son doctorat en psychologie et y a ouvert son cabinet.
Zikpito, Togbui Marcelin Abalo Doku Awlimé a souligné que les clivages de personnes de la famille, de clans, de quartiers et de villages doivent céder la place à la solidarité aussi a-t-il exhorté les populations de l’Avé à se débarrasser de tout égoïsme et à faire des sacrifices pour un développement durable de la préfecture.

ATOP/AKA/TJ/AK

Dans la même catégorie