ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

C’est parti pour la 8ème Edition du Festival Jazz and Co


  29 Avril      51       

   

Conakry, 29 avril 2015 (AGP) – Le secrétaire général du Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique (MCPH), Mohamed Amirou Conté a présidé, mardi, 28 avril, au Centre Culture Franco Guinéen (CCFG), à Conakry, la levée de rideau de la 8ème Edition du Festival Jazz and Co.

Organisé par Guinée Festival Jazz Association, en collaboration avec le CCFG, ce centre va vibrer, durant trois jours, au rythme du jazz avec la participation d’artistes guinéens, ivoiriens, mais surtout celle des étudiants du département Musique de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) sise dans la préfecture de Dubréka.

Plusieurs discours ont marqué cette cérémonie. Dans son souhait de bienvenu, la DG-A du CCFG, Mme Boiro Marie Somparé a remercié les artistes et le public qui ont effectué le déplacement car, selon elle, ce festival est un acquis qu’il faut pérenniser pour le bonheur de la Culture et du patrimoine artistique.

Pour le commissaire général du Festival, Alfred Klaudy Houlémou, ‘’la Guinée est l’un des pays précurseur du jazz en Afrique. Toutes les musiques guinéennes ont un contenu blouse, même la terminologie des orchestres et les ensembles instrumentaux qui étaient en Guinée à l’époque est d’origine Jazz.

‘’C’est pour dire que Guinée Jazz Festival Association rend justice pour la récupération d’une de nos patrimoines culturels’’, a dit M. Houlémou.

Pour cette 8ème édition, la touche particulière sera tous d’abord la prestation des étudiants de l’ISAG. Elle coïncide avec l’anniversaire de la naissance et la valorisation du Jazz aux USA.

Dans son discours de d’ouverture, le secrétaire général du MCPH, Mohamed Amirou Conté a indiqué, que ‘’ce Festival est un véritable espace d’échange et de rayonnement du patrimoine culturel guinéen. La musique a été vectrice pour l’émancipation des peuples et de l’éveil des consciences des peuples’’.

Il a ainsi sollicité auprès du gouvernement guinéen, d’accompagner le département en charge de la Culture, parce que, explique-t-il, la culture constitue un véritable moteur de développement dans un pays.

AKT/FDF/ST.

Dans la même catégorie