ANP Ouverture de la session ordinaire de mars 2019 du conseil supérieur de la communication (CSC) GNA About 29 per cent of children missed school due to oral pain GNA Free eye screening for school kids in Tumu records low turnout ANP Le Chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial d’Estonie GNA Ghana Revenue Authority holds Quartely Health Walk ANP Tourisme : 65 agences italiennes de tourisme promettent de ‘’programmer le Niger’’ ANP Près de 300 puits réalisés par une association française au profit des populations d’Agadez ANP Lutte contre l’extrémisme : le sultan d’Agadez affirme être édifié sur l’expérience américaine MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)

C’est parti pour la 8ème Edition du Festival Jazz and Co


Conakry, 29 avril 2015 (AGP) – Le secrétaire général du Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique (MCPH), Mohamed Amirou Conté a présidé, mardi, 28 avril, au Centre Culture Franco Guinéen (CCFG), à Conakry, la levée de rideau de la 8ème Edition du Festival Jazz and Co.

Organisé par Guinée Festival Jazz Association, en collaboration avec le CCFG, ce centre va vibrer, durant trois jours, au rythme du jazz avec la participation d’artistes guinéens, ivoiriens, mais surtout celle des étudiants du département Musique de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) sise dans la préfecture de Dubréka.

Plusieurs discours ont marqué cette cérémonie. Dans son souhait de bienvenu, la DG-A du CCFG, Mme Boiro Marie Somparé a remercié les artistes et le public qui ont effectué le déplacement car, selon elle, ce festival est un acquis qu’il faut pérenniser pour le bonheur de la Culture et du patrimoine artistique.

Pour le commissaire général du Festival, Alfred Klaudy Houlémou, ‘’la Guinée est l’un des pays précurseur du jazz en Afrique. Toutes les musiques guinéennes ont un contenu blouse, même la terminologie des orchestres et les ensembles instrumentaux qui étaient en Guinée à l’époque est d’origine Jazz.

‘’C’est pour dire que Guinée Jazz Festival Association rend justice pour la récupération d’une de nos patrimoines culturels’’, a dit M. Houlémou.

Pour cette 8ème édition, la touche particulière sera tous d’abord la prestation des étudiants de l’ISAG. Elle coïncide avec l’anniversaire de la naissance et la valorisation du Jazz aux USA.

Dans son discours de d’ouverture, le secrétaire général du MCPH, Mohamed Amirou Conté a indiqué, que ‘’ce Festival est un véritable espace d’échange et de rayonnement du patrimoine culturel guinéen. La musique a été vectrice pour l’émancipation des peuples et de l’éveil des consciences des peuples’’.

Il a ainsi sollicité auprès du gouvernement guinéen, d’accompagner le département en charge de la Culture, parce que, explique-t-il, la culture constitue un véritable moteur de développement dans un pays.

AKT/FDF/ST.

Dans la même catégorie