MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon AIP Législatives 2021: Les bureaux de vote d’Abobo ferment leurs portes AIP Législatives 2021: Des urnes brûlées à Gomon AIP Législatives 2021: Un scrutin relativement apaisé à Port-Bouët malgré quelques incidents AIP Législatives 2021 : scrutin paisible à l’intérieur du pays AIP Législatives 2021 : Angustin Thiam et prône le fairplay MAP Béni Mellal-Khénifra: Création de « clubs du dialogue et de la coexistence » dans plusieurs établissements d’enseignement AIP Législatives 2021: les bureaux de vote ont fermé à Dimbokro

Changement climatique en Afrique : La BAD et le GCA veulent mobiliser 25 milliards $


  27 Janvier      30        Economie (11261),

   

Abidjan, 27/01/2021 (MAP) – Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a annoncé le lancement du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP) destiné à mobiliser 25 milliards de dollars US pour intensifier les mesures d’adaptation aux effets du changement climatique en Afrique.

Cette annonce a été faite lors de l’édition 2021 du Sommet pour l’adaptation au changement climatique (CAS), organisé lundi dernier par le gouvernement des Pays-Bas et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA).

« L’AAAP, une initiative commune de la BAD et du Centre mondial pour l’adaptation, devrait permettre d’intensifier les mesures innovantes et transformatrices prises en faveur de l’adaptation au changement climatique en Afrique », a déclaré le président Adesina lors du premier dialogue ministériel sur les mesures d’adaptation.

« Nos ambitions sont grandes. Il s’agit de dynamiser les mesures de résilience face au changement climatique, d’aider les pays à accélérer et intensifier les mesures d’adaptation et la résilience au changement climatique et de mobiliser des financements à la hauteur des besoins de l’Afrique en matière d’adaptation au changement climatique », a soutenu le président de la Banque.

Le Sommet pour l’adaptation aux changements climatiques, qui se déroule chaque année, répond à l’appel du Secrétaire général de l’ONU en faveur de projets plus concrets et de plus grandes ambitions d’un plus grand nombre de pays et d’entreprises pour rendre le monde plus résilient.

Le Centre mondial pour l’adaptation est un intermédiaire dans la mise à disposition de solutions pour l’accélération et le soutien aux mesures d’adaptation aux changements climatiques dans le monde.

Dans la même catégorie