MAP SM le Roi félicite le président chinois à l’occasion de la fête nationale de son pays MAP Fès : Campagne numérique pour des services communaux aux jeunes MAP Fès : Une unité mobile de dépistage du Covid-19 sillonne la ville AIP Rotary club Abidjan Akwaba lance sa campagne de lutte et de sensibilisation contre le cancer AIP Des animaux mis en fourrière pour lutter contre leur divagation à Gbéléban AIP Des transporteurs du Bounkani s’imprègnent des nouveaux cars bientôt mis à leur disposition AIP Le préfet du Bounkani met en garde contre la vente des kits scolaires offerts par l’Etat APS EXAMENS SCOLAIRES : LES BONS RÉSULTATS À LA LOUPE DES ACTEURS APS LA LIGUE AMATEUR PRÔNE UNE REPRISE ANTICIPÉE GNA GFA, others end CAF Club Licensing and stadia workshop

CHANTIER DE L’HÔPITAL RÉGIONAL DE KAFFRINE : UN TAUX D’EXÉCUTION DE PLUS DE 80%


  22 Août      9        Santé (7507),

   

Kaffrine, 22 août (APS) – Les travaux de construction de l’’hôpital régional de Kaffrine (centre) ont été exécutés à hauteur de plus de 80%, a indiqué, samedi, le chef du projet de construction de cette infrastructure, Seydina Cissokho.

‘’Le chantier est très avancé. En terme de gros œuvre, nous sommes à 95%. En terme de tout ce qui est architecture, c’est-à-dire peinture, menuiserie nous sommes dans les 80%. En termes de climatisation, ventilation, courant fort, courant faible, nous sommes à 75% et pour ce qui est l’assainissement et la voierie, nous tournons à 80%. Donc, nous avons globalement un taux de réalisation de plus de 80%’’, a-t-il déclaré.

M. Cissokho s’exprimait au terme d’une visite du médecin-chef du district sanitaire de Kaffrine sur le chantier de l’hôpital régional de Kaffrine, dans le cadre d’une campagne destinée à promouvoir le port du masque.

Il espère un achèvement du chantier à la fin de l’année 2020 et assure que tout sera fait pour un respect du délai.

L’hôpital de Kaffrine va coûter plus de 20 milliards de francs CFA. Elle fait partie d’un programme qui prévoit la construction des hôpitaux régionaux de Sédhiou, Touba, Kaffrine et Kédougou, pour un coût global de 97 milliards de francs CFA.

Dans la même catégorie