GNA Thank you for giving us identity – Oti chiefs GNA Aggrieved customers of Gold Coast Fund Management on street protest GNA BPA constructs US$48 million-dollar solar energy plant Inforpress Praia: MpD enaltece intervenções da câmara municipal em resposta aos danos causados pelas últimas chuvas Inforpress L’UCID est contre la décision de la Cour constitutionnelle sur la distribution de t-shirts et de masques Inforpress Réclamer une nouvelle échelle salariale pour les agents de sécurité privés est juste – Syndicat Inforpress Claim for a new salary scale for private security guards is fair – union Inforpress São Nicolau: SN Turismo considère que le covid-19 a brisé l’incitation aux investissements dans le secteur du tourisme Inforpress Le président de l’ICIEG défend qu’avec une politique centrée sur les hommes, il est également possible d’atteindre l’égalité Inforpress Brava: Cabo Verdean Music Society is working to “fight” insularity – Responsible

Chaque fête du Trône assure de nouvelles avancées au Maroc (Média tunisien)


  30 Juillet      14        Politique (11299),

   

Tunis, 30/07/2020 (MAP)- Chaque fête du Trône assure de nouvelles avancées au Maroc, écrit le bimensuel tunisien « L’économiste Maghrébin » dans sa dernière livraison.

« Symbole des liens qui renforcent l’attachement du peuple au Roi », chaque fête du Trône assure de nouvelles avancées au Maroc, souligne la publication dans un article intitulé « Fête du Trône : Un événement de taille ».

Elle note que le règne de SM le Roi Mohammed VI est marqué par de nombreux apports qui ont notamment renforcé une monarchie constitutionnelle, faisant état de deux événements importants et de taille à signaler, notamment depuis la dernière fête du Trône de 2019.

Elle rappelle dans ce sens la décision du Souverain de « doter le Maroc d’un nouveau modèle de développement » et d’une « démocratie décentralisée et participative ».

Il fait savoir qu’une commission comprenant 35 personnalités, dite Commission spéciale pour le nouveau modèle de développement (CSNMD), devra, à ce titre, « lever la vérité, même si elle est dure et pénible ».

Dans le même ordre d’idées, il cite le discours de la Fête du trône de 2019 dans lequel Sa Majesté le Roi avait souligné que « Cela ne nous fera pas rompre avec le passé, mais nous allons jeter un nouveau bloc de construction sur la voie du développement ».

Elle ajoute que cette commission a publié récemment un livre blanc comportant un bilan d’étape dans lequel elle a annoncé avoir déjà tenu 180 séances et rencontré 1200 personnes, faisant savoir que son mandat a été prolongé jusqu’à janvier 2021 afin d’intégrer les implications du Coronavirus.

« L’économiste Maghrébin » a mis aussi l’accent sur la tenue, en décembre 2019, des premières assisses nationales de la régionalisation, relevant qu’au cœur de ces assises, la réforme initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour faire du Maroc, avec ses 12 régions, une « démocratie décentralisée et participative ».

Il s’agit de l’un des chantiers importants du Royaume avec notamment « des collectivités territoriales élues ayant une légitimité démocratique et dotées des mécanismes nécessaires à même de renforcer la participation des citoyens », a expliqué la même source.

Elle a par ailleurs rappelé que la dynastie alaouite est aujourd’hui une des plus vieilles dynasties au monde, relevant que les historiens « attribuent cette légitimité à un cumul d’événements qui ont permis au peuple de se rapprocher toujours davantage de ses souverains, des souverains qui ont toujours su négocier des rendez-vous avec l’Histoire ».

Dans la même catégorie