Inforpress North Santiago: Government focused on guaranteeing the quality of works for the rehabilitation of religious and historical heritage Inforpress City Hall of Praia will exempt sellers from the Sucupira Market from rental payments for up to six months Inforpress City Hall considered as “populist” statements by the PAICV leader on rains in the capital Inforpress L’Institut des sports et de la jeunesse socialise le plan d’urgence sportif la semaine prochaine Inforpress Le dirigeant syndical dénonce « la dictature de la police judiciaire » qui « doit cesser » Inforpress São Vicente: Governo cria a Autoridade da Zona Económica Especial de Economia Marítima Inforpress Covid-19: Maio enregistre cinq cas positifs – le ministre considère que la situation de l’île est «normale et stable» APS RACISME DANS LE FOOTBALL : LEVÉE DE BOUCLIERS CONTRE LE PRÉSIDENT DE LA FFF AIP Le ministre Sidi Touré lance les travaux du bitumage des voiries de Béoumi AIP Covid-19 : La Corée du sud fait don de matériels sanitaires à la Côte d’Ivoire

Chefs traditionnels et leaders religieux appelés à la stricte neutralité pendant les joutes électorales


  6 Août      14        Religion (623),

   

Aboisso, 06 août 2020 (AIP)-Le superviseur de la commission électorale indépendante (CEI) pour les régions de la Mé, de l’agnéby-tiassa et du sud-Comoé, Mme Porquet Salimata, a appelé, jeudi 6 août 2020 à Aboisso les chefs traditionnels et les leaders religieux à la stricte neutralité pendant les joutes électorales, lors d’une rencontre d’information sur le contentieux après la publication des listes électorales provisoires.

Cette neutralité permettra aux différents leaders d’être efficaces dans la résolution d’éventuelles crises.

Ces chefs, bien que citoyens et ayant le droit de vote ne doivent pas exposer au grand jour leur opinions politiques a conseillé Mme Porquet.

Elle les a exhortés à travailler à la cohésion sociale pendant cette période.

Le superviseur de la CEI a expliqué à ces différentes personnalités le sens du contentieux électoral et le processus pour y aboutir.

Le parrainage a également été expliqué aux participants à cette rencontre dont les sous-préfets, les chefs traditionnels et religieux des leaders de la société civile entre autres.

Les électeurs ivoiriens seront appelés aux urnes le 31 octobre 2020 en vue de l’élection du Président de la République rappelle-t-on.

Dans la même catégorie