ATOP Tchaoudjo/ Assistance aux populations : le ministère de l’action sociale en revue annuelle à Sokodé Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral ATOP Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara Inforpress Decreto presidencial dá por finda comissão de serviço do embaixador Jorge Figueiredo em Angola ATOP Kloto/ Entrepreneuriat des jeunes et femmes un atelier fait le bilan des initiatives appuyées par le PNUD Inforpress Distingué par l’OMS, le Cap-Vert recevra cette année un certificat d’élimination du paludisme Inforpress Basquetebol: Cabo Verde já se prepara para a última janela africana de qualificação para o Mundial AIB Les restes mortels du président Thomas Sankara seront inhumés courant février 2023 ACP De la survie à la croissance : des équipements distribués aux femmes entrepreneures

CHEIKH OUMAR ANNE À MONTPELLIER POUR ÉVOQUER LA STRATÉGIE SPATIALE DU SÉNÉGAL


  1 Septembre      37        COOpération (619), Technologie (780),

   

Dakar, 1er sept (APS) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, conduit une mission officielle à Montpellier, en France pour faire le point sur la stratégie spatiale du Sénégal, annonce un communiqué de son département reçu jeudi à l’APS.

‘’Cette mission va permettre de faire le point, d’échanger avec les autorités du centre spatial sur les cahiers de charge et d’avoir également un aperçu sur les installations, infrastructures et dispositions à prendre pour la construction future du centre de fabrication, d’assemblage, d’intégration et de test de satellites qui sera érigé à Diamniadio’’, indique la même source.

Le ministre et sa délégation veulent s’enquérir de l’état d’avancement de ce projet spatial.

Le communiqué annonce que ‘’le premier satellite sénégalais devrait être mis en orbite en 2023 et des techniciens et ingénieurs du pays sont impliqués dans sa conception’’.

‘’C’est un projet visionnaire qui, à terme, va positionner le Sénégal parmi les pionniers du domaine spatial en Afrique grâce à sa politique et stratégie spatiale’’, selon le communiqué.

Il indique que ce ministère compte le mener avec l’accompagnement du centre spatial universitaire de Montpellier concernant la formation des ressources humaines.

Dans la même catégorie