AIP La Fondation Lonaci remet un internat, une école et une cantine à Toumodi et N’Dêbo AGP Journée mondiale de lutte contre le sida : Ovan abrite les manifestations dans l’Ogooué-Ivindo AIB Lutte contre le terrorisme : Le Burkina Faso plaide pour un soutien urgent de la Chine AIB Burkina : 107 000 élèves déplacés internes réinscrits au cours de l’année scolaire 2020-2021 (gouvernement) AIB Ganzourgou/SIDA: Plus de 1000 patients sont suivies (médecin) AIB Kouldjim Guidio, coordonnateur du projet de lutte contre la Covid-19 dans les pays du G5 Sahel : «Les populations veulent du G5 Sahel des actions concrètes» ANP L’Ambassadeur des USA au Niger, en fin de mission, fait ses adieux au peuple nigérien ANP 1er édition de la Coupe de l’Ambassadeur de la Corée au Niger Niamey AIP Bientôt une deuxième Chaire UNESCO pour l’UAO de Bouaké AIP JMLS 2021: L’ONUSIDA met l’accent sur l’éradication urgente des inégalités qui alimentent la pandémie de Sida

CHEIKHOU KOUYATÉ : « NOUS SOMMES PRÊTS »


  18 Juin      75        Sport (7126),

   

De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo

Moscou, 17 juin (APS) – L’équipe nationale de football du Sénégal est prête et décidée à faire un bon résultat contre la Pologne ce mardi, pour son premier comptant pour la phase de groupes du Mondial 2018, a assuré son capitaine Cheikhou Kouyaté, lundi en conférence de presse.

« Nous sommes prêts, nous avons travaillé comme des chiens mais là, c’est comme si le rêve de gosse devenait une réalité », a déclaré le capitaine des Lions.

« C’est le moment de faire plaisir au peuple sénégalais », a ajouté le milieu de terrain international de West Ham (élite anglaise), selon qui le Sénégal compte jouer tous ses matchs « comme des finales ».

Il en sera ainsi du match contre la Pologne, « une finale qu’il faut jouer et à gagner », même s’il ne s’agit pas non plus de  »surjouer » cette rencontre, a indiqué Cheikhou Kouyaté.

« Ce serait dangereux de vouloir tout changer parce que c’est une phase finale de Coupe du monde », a-t-il par ailleurs souligné, insistant sur le fait de « prendre les rencontres les unes après les autres ».

Prié de dire si les défaites des trois représentants africains pourrait avoir une incidence sur la manière d’aborder la rencontre contre la Pologne, il a répondu par la négative.

« Non, c’est le premier match, il est important mais il n’est pas décisif même si l’objectif reste de gagner », a-t-il déclaré.

SD/BK

Dans la même catégorie