APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

CISSÉ LÔ APPELLE À LA TENUE D’ÉLECTIONS DES BUREAUX DES CHAMBRES CONSULAIRES


  24 Septembre      4        Economie (10053),

   

Diourbel, 24 sept (APS) – Le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Diourbel, Moustapha Cissé Lô, a appelé jeudi à une réflexion rapide sur l’organisation d’élections des membres des chambres consulaires confrontées à un problème de renouvellement de leurs bureaux.

« Il faut réfléchir rapidement sur l’organisation des élections des chambres de commerce », a-t-il dit au cours de l’assemblée générale de la chambre de Commerce de Diourbel.

Selon lui, les chambres de commerce sont confrontées à de nombreux problèmes particulièrement celui relatif au renouvellement des bureaux.

« On va vers une réforme, mais il faut aller à des élections parce que les mandats des membres ont expiré depuis longtemps », a préconisé M. Lô.

Il a insisté sur la nécessité de discuter pour remplacer les membres du bureau. « Il y a des membres titulaires qui sont décédés », a-t-il indiqué.

Moustapha Cissé Lô a également sollicité une augmentation des moyens des chambres de commerce qui sont devenues « fragiles ».

« On demande au ministère des Finances une augmentation des moyens pour faire fonctionner les chambres (…), a-t-il ajouté, évoquant les nombreuses charges auxquelles les chambres consulaires doivent faire face pour leur fonctionnement.

Le point principal l’Assemblée générale a porté sur le financement pour la construction d’un siège pour la chambre de commerce de Diourbel financée par le COSEC à hauteur de 100 millions de francs Cfa, a fait savoir son vice-président, Bassirou Mbacké Ndiaye.

Pour M. Ndiaye, la réfection du siège a tardé parce qu’il fallait faire une expertise du bâtiment actuel.

L’institution consulaire a voté un budget de fonctionnement fixé à 39 millions FCFA pour l’exercice 2020.

Dans la même catégorie