APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal GNA Driver’s mate jailed for defilement ACP Les directions provinciales de l’ACP mobilisées contre toute tentative de spoliation du patrimoine de l’entreprise ACP Arrestation au Kasaï central du principal suspect dans le meurtre des experts de l’ONU ACP Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi invité au 5ème Forum «Makutano à Kinshasa APS REMPLACEMENT DES PERMIS : KAOLACK ENRÉGISTRE 100 DOSSIERS PAR JOUR (SERVICE TRANSPORT)

Clarification sur la fusion entre Randgold et Barrick


  24 Octobre      32        Economie (24302), Entreprises (1270),

   

Kinshasa 24 octobre 2018 (ACP).- M. mark Bristow, président directeur général de Randgold Ressources, a rassuré l’opinion, à travers son service de communication, mercredi à Kinshasa, que la fusion entre Randgold et Barrick ne va rien changer dans le contrôle de kibali gold.

Il a précisé que c’est plutôt Randgold qui a décidé de joindre ses forces à une autre société dénommée : Barrick Gold.

M. mark Bristow, précise la source, a affirmé que chacun de ces géants miniers apportera ce qu’il dispose : Randgold apportera ses cinq mines d’Afrique, tandis que Barrick gold mettra à disposition sa quinzaine de mines éparpillées dans le monde.

Pour M. Bristow, Kibali gold n’est pas vendue et n’a pas fait non plus de fusion avec qui que ce soit. Elle est plutôt une société au sein de laquelle Randgold est opérateur. Rien n’a changé et ne va changer a-t-il fait savoir.

Il a précisé que toute la documentation relative à la fusion ainsi que les formulaires de procuration des associés ont été mis à la disposition de ses actionnaires depuis le 5 octobre. ACP/Kayu/DNM/May

Dans la même catégorie