ANP Le Niger se dote d’une Politique nationale en science, technologie et innovation ANP Création au Niger d’une Agence de Promotion du Tourisme ANP Covid-19 : Prorogation pour trois mois de l’état d’urgence sanitaire au Niger ANP Niger : Révision du plan de campagne agropastorale 2020 et du programme de cultures irriguées 2020-2021 ANP « Les droits des femmes face à la propagation de la covid-19 » au cœur de la Journée Mondiale de la Population AIP NSOA: 275 élèves officiers et sous-officiers des Douanes présentés au drapeau AIP COVID-19 : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 12.000 cas confirmés GNA Voters Registration: Over three million registration recorded so far GNA Be professional not partisan – Police told GNA KMA to set up two sanitation courts

Clôture à Buenos Aires de la Semaine de l’Afrique 2018 aux rythmes de la musique africaine et de danse flamenco


Rabat, 09/06/2018 (MAP) – La Semaine de l’Afrique 2018 a été clôturée, vendredi soir, au siège du Congrès argentin, sur les rythmes de la musique africaine et de danses flamenco.

Plusieurs artistes africains et argentins ont offert à l’assistance une soirée artistique de haute facture marquant ainsi la fin de cet évènement organisé du 4 au 8 juin avec notamment des séminaires, des expositions et plusieurs réunions, consacrés à mettre en évidence l’Afrique et la diversité de sa culture.

La troupe « Bohemia » a émerveillé le public avec ses chansons à thématiques diversifiées traitant d’une série de questions sociales et humanitaires et saluant la paix, l’harmonie et la coopération entre les peuples.

La cérémonie a également été l’occasion pour l’assistance argentine et africaine pour déguster des plats de la cuisine africaine avec un menu des composants de la cuisine marocaine connue pour sa diversité et son originalité.

Le chef du comité d’organisation des activités de Semaine de l’Afrique 2018, Bill Victor, a indiqué dans une déclaration à la MAP, qu’une semaine ne suffit pas pour présenter une image généralisée du continent africain qui regorge de cultures riches et variées, mais a ouvert la voie pour familiariser le public à la richesse de l’Afrique.

Il a également salué le soutien apporté à cet événement culturel par l’Ambassade du Royaume à Buenos Aires tout au long de cette semaine, formant le vœu de voir cette manifestation, se hisser dans les prochaines éditions, au niveau des aspirations et contribuer à mettre en avant les atouts de l’Afrique.

La Semaine de l’Afrique 2018 a été marquée par l’organisation d’une conférence sur le thème « Les régions en Afrique: opportunités d’affaires, développement et potentiel ».

Plusieurs ambassades de pays africains accrédités en Argentine, dont l’ambassade du Maroc, ont participé à « la Semaine de l’Afrique 2018 » à Buenos Aires, un événement qui a été marqué par l’organisation de séminaires et de plusieurs réunions axés sur la coopération Sud-Sud, la présence de l’Afrique dans l’identité argentine.

Les participants se sont également penchés sur le changement climatique, le développement durable, ainsi que les échanges entre l’Afrique et l’Argentine, les opportunités d’investissement, la migration et le statut des Argentins d’origine africaine.

L’artiste marocaine Esther Benmaman expose jusqu’au 15 juin ses toiles dans l’enceinte du Congrès argentin dans le cadre des activités de cette semaine.

Les oeuvres présentées au public reflétent différents aspects de la culture et des habitudes de la société marocaine, ainsi que l’attachement de cette artiste marocaine qui réside depuis 1964 en Argentine à sa mère patrie.

Dans la même catégorie