GNA Government addressing all outstanding border issues with neighboring countries- President GNA Peace Fund launched to support the National Peace Council ANP Décès à l’hôpital de référence de Niamey du PDG de la Nigérienne de l’automobile AGP Koubia-CIVID-19 : Lancement de la compagne de vaccination accélérée contre le covid-19 GNA Ministry of Finance publishes sustainable financing framework GNA Strengthening health security will help Ghana achieve Universal Health Coverage GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things”

Clôture à Tillabéri de l’atelier de formation des journalistes sur les techniques de collecte et de traitement de l’information en rapport avec les droits humains


  19 Septembre      19        Médias (1892),

   

Niamey, 18 sept (ANP)-Les travaux de la session de formation des journalistes sur les techniques de collecte et de traitement de l’information en rapport avec les droits humains et en période d’insécurité, organisée par la commission nationale des droits humains (CNDH), ont pris fin le samedi 18 septembre 2021 à Tillabéri.
Au terme de deux jours de travaux, les journalistes ont été outillés sur les techniques de collecte et de traitement de l’information dans un contexte d’insécurité
En clôturant ces travaux, le rapporteur général de la CNDH, Dr Talibi Hamidou a déclaré que  »nous sommes venus à bout de ses deux jours de formation de renforcement de capacité des journalistes de la région de Niamey et de Tillabéri’’.
Selon Talibi, cette formation entre dans ‘’le cadre de l’exécution de la convention qui nous lie à l’Union européenne qui nous a appuyé dans le cadre du renforcement des capacités les défenseurs des droits humains au Niger’’.
‘’Cette activité participe aussi à la prise en compte d’une préoccupation persistante dans notre région, il s’agit de la question sécuritaire et la couverture médiatique qu’il faut en faire’’ a poursuivi Dr Talibi.
‘’Voilà pourquoi, nous avons voulu que les 1ers défenseurs des droits humains que sont les journalistes, parce que même si la CNDH fait des activités, même si la société civile fait des activités, et même si les autorités font des activités, si les médias ne les ont pas couvertes, il n’y aura pas d’impact’’ a reconnu le rapporteur général de la CNDH.
 »Il nous a paru nécessaire de renforcer la capacité par rapport à cette mission, combien délicate’’ a-t-il laissé entendre.
Selon toujours Talibi ‘’en fonction de la manière dont l’information est recueillie, traitée et diffusée, nous pouvons, soit faire la publicité pour les terroristes ou bien faire le bonheur des populations, donc il est important qu’il y ait renforcement de capacité’’.
Pour lui, ‘’les communications ont été de qualité, et la participation également, il y’a eu des débats enrichissants et donc nous pouvons, à juste titre, dire que les objectifs assignés à cet atelier ont été largement atteint’’.
Dr Talibi Hamidou a tenu, à cette occasion, à remercier et saluer les autorités de la région de Tillabéri qui ont créé des conditions du bon déroulement de ce travail et les populations de toute la région.
Il a rappelé que Tillabéri est la seule région parmi les huit du Niger à donner un témoignage de satisfaction à la CNDH.

Dans la même catégorie