GNA Vodafone Foundation donates PPE to Accra Regional Hospital GNA Koforidua Regional hospital offers free cataract surgery GNA NPP’s side constitutes the Majority in Parliament-Speaker Bagbin APS COVID-19 : SUSPENSION DES VISITES AUX DÉTENUS À PARTIR DE LUNDI APS KAOLACK : LES AUTORITÉS SANS NOUVELLES DE 33 PERSONNES POSITIVES À LA COVID-19 APS BAISSE DES INDICATEURS LIÉS AUX ACCIDENTS DE LA CIRCULATION À FATICK (SAPEURS-POMPIERS) AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC

Clôture de la 2ème session ordinaire : Le Président de l’Assemblée fait un regard rétrospectif sur la 2ème législature de la 7ème République


  23 Décembre      14        Politique (14211),

   

Niamey, 23 décembre (ANP)- Le Président du Parlement nigérien, l’honorable Ousseini Tinni a présidé, ce mercredi 23 décembre 2020, la cérémonie officielle de clôture de la deuxième session ordinaire au titre de l’année 2020, dite session Budgétaire de l’Assemblée Nationale.

Dans son discours de clôture, l’honorable Ousseini Tinni a indiqué que ‘’cette deuxième session qui s’est déroulée de manière fugace parce qu’en concurrence avec la campagne électorale, actuellement en cours, nous aura pourtant permis de doter notre pays d’un budget sincère et réaliste, indispensable viatique pour les futures autorités de notre pays’’.

Il a également dressé le bilan des cinq (5) années de cette dernière législature de la 7ème République.

Ainsi, au-delà de cette session, ‘’s’il faut jeter un regard rétrospectif sur toute la législature, l’on ne peut que se réjouir du travail que nous avons abattu’’ car, a-t-il ajouté, ‘’cette législature qui s’achève aura tenu toute ses promesses : 352 lois adoptées dont de nombreuses ratifications d’accords de prêt de financement d’opérations de développement et surtout des textes structurants ayant vocation à accompagner la renaissance de notre pays’’.

Selon toujours Ousseini Tinni, ‘’les différents textes qui viennent compléter l’arsenal juridique en construction depuis la première législature ont permis à notre pays d’avancer significativement dans la voie du renforcement de notre démocratie’’.

En matière de contrôle parlementaire, cette législature a été marquée par une motion de censure ; 17 interpellations ; 85 questions d’actualité ; 01 commission d’enquête parlementaire ; 21 questions orales et écrites ; et des centaines d’auditions des membres du Gouvernement par les Commissions générales permanentes.

S’agissant des missions de terrain, il faut noter que c’est la toute première fois dans l’histoire parlementaire du Niger que des moyens sont spécifiquement prévus pour conduire, sur l’ensemble du territoire national, des missions de contact direct avec les citoyens de base pour les entretenir des sujets majeurs de la vie du pays et recueillir leurs avis et doléances. Ainsi, la sécurité et la problématique de la pandémie du coronavirus furent tour à tour à l’ordre du jour.

‘’L’autre aspect de notre bilan qui me semble digne d’intérêt est assurément le climat de sérénité et de stabilité qui a régné au sein de l’hémicycle au cours de ces cinq années’’ a conclu le Président Ouseini Tinni qui a demandé à tous les députés, de rendre grâce à Dieu, le Tout puissant, le miséricordieux, pour ‘’nous avoir permis de boucler cette deuxième législature, dans la paix, la sérénité et surtout avec le fort sentiment du devoir accompli’’.

La clôture de cette session budgétaire coïncide avec la fin de cette 2ème législature de la 7ème République et pour laquelle des élections législatives sont prévues le 27 décembre 2020 renouveler les membres du parlement, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie