ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale ATOP Tchaoudjo/ Assistance aux populations : le ministère de l’action sociale en revue annuelle à Sokodé Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral ATOP Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara Inforpress Decreto presidencial dá por finda comissão de serviço do embaixador Jorge Figueiredo em Angola ATOP Kloto/ Entrepreneuriat des jeunes et femmes un atelier fait le bilan des initiatives appuyées par le PNUD Inforpress Distingué par l’OMS, le Cap-Vert recevra cette année un certificat d’élimination du paludisme Inforpress Basquetebol: Cabo Verde já se prepara para a última janela africana de qualificação para o Mundial AIB Les restes mortels du président Thomas Sankara seront inhumés courant février 2023

Clôture de l’atelier de formation sur des média sociaux


  7 Octobre      131        Technologie (780),

   

Bangui, 7 oct. (ACAP) – La Vice-recteur de l’Université de Bangui, chargée de la Recherche scientifique, Olga Yongo, a clos vendredi 5 octobre 2018 à Bangui les travaux de l’atelier de formation sur les réseaux sociaux sur le thème : « Construire et gérer une communauté en ligne ».

La Vice-recteur Olga Yongo a expliqué que cet atelier constitue en effet l’acte d’une coopération entre l’Agence Universitaire Francophone (AUF) et l’Université de Bangui, visant notamment la création d’un nouvel espace universitaire francophone.

Elle a invité les enseignants bénéficiaires de ces outils de communication à faire la restitution des connaissances acquises au sein de leurs départements respectifs.

Le formateur principal, Willy Achille Kuicheu, a indiqué que cette formation vient à la suite de la formation d’initiation aux outils du web 20 et celle sur la maitrise des techniques de mutation numérique.

Il a fait savoir que grâce à l’émergence des réseaux sociaux comme facebook, Whatsapp, Youtube etc., il y a des communautés qui se forment autour de ces réseaux, d’où l’intérêt de former des gens sur la gestion de ces communautés en ligne.

Pour Willy Achille Kuicheu, enseignant associé à l’ESSIC de Yaoundé II, les cinq jours de formation sur ces modules, ne sont pas suffisants pour permettre à tous les apprenants de disposer des mêmes aptitudes en informatique. Néanmoins, a-t-il dit, ils ont pu terminer la plupart du programme initialement prévu.

Il a par ailleurs émis le vœu de revenir en Centrafrique si l’Université de Bangui le sollicite pour former ses cadres aux techniques de documentation, de bibliothéconomie et sur l’usage des logiciels de gestion de bibliothèque.

Il convient de rappeler que ce sont au total 18 enseignants de l’Université de Bangui qui ont pris part à cet atelier.

Dans la même catégorie