MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : PLAIDOYER POUR DES RÉFORMES SUSCEPTIBLES D’ÉLARGIR L’ASSIETTE FISCALE


  13 Décembre      72        Finance (3735), Société (47714),

   

Dakar, 13 déc (APS) – Le maire de la commune de Taïba Ndiaye, Alé Lô, a appelé jeudi à aller vers des « réformes en profondeur’’ susceptibles d’élargir l’assiette fiscale des collectivités territoriales.

’’Cette réforme permettra d’élargir l’assiette fiscale lorsque tout le monde paiera sans poser le moindre problème’’, a-t-il souligné lors d’un panel sur les réformes et innovations en matière de fiscalité locale, organisé à l’occasion de la 27ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Pour lui, la question centrale c’est ’’comment faire pour que tous ensemble nous soyons au même niveau d’information afin de partager et de se fixer des objectifs visant à trouver une fiscalité capable de booster la décentralisation’’.

’’Cela permettra véritablement d’avoir des résultats par rapport à la fiscalité. Il faudra savoir comment avoir des antennes au niveau de chaque région pour permettre de travailler directement avec les collectivités locales’’, a-t-il suggéré.

Il a relevé l’importance d’un partage d’information avec tous les acteurs, pour cibler toutes les niches sur lesquelles doit se reposer une fiscalité « capable de toucher tout le monde’’. Il estime que pour y arriver, le premier travail à faire est de mettre en œuvre les commissions de fiscalité.

’’Le recensement qui reste le soubassement de la réforme pose énormément de problèmes. […]’’, a quant à lui souligné le maire de Diaobé (Kolda), Moussa Diaw.

D’après lui, ’’si l’administration fiscale assiste les collectivités locales à tous les niveaux, cela facilitera le recensement et permettra d’avoir des acquis’’.

Il a aussi fait part d’un manque de personnel qui, selon lui, reste l’un des problèmes majeurs rencontrés par les collectivités lors du recensement.

Pour sa part, le contrôleur du bureau des collectivités locales, Abdoulaye Albert Mbaye, a évoqué plusieurs réformes importantes, entreprises dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation, mais dont l’application présentent des difficultés qui devront être prises en compte en vue de les applainir une bonne fois pour toute.
AMN/ASG/BK

Dans la même catégorie