APS THIÈS : LES VOYAGISTES PRIVÉS PRÊTS POUR LE HAJJ (COORDONNATEUR) APS UNE ASSOCIATION VEUT PUBLIER UNE BANDE DESSINÉE SUR LES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX APS HAJJ : LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE AU PÈLERINAGE RENCONTRE LES VOYAGISTES ET DES PÈLERINS DE THIÈS MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities

Communication responsable sur les réseaux sociaux en Guinée : l’AJIG sensibilise les jeunes communicants des partis politiques


   

Conakry, 07 mai (AGP)- L’Association des Jeunes Intellectuels de Guinée (AJIG) a animé, samedi, 05 mai 2018, une campagne de sensibilisation à la Blue zone de Kaloum, à Conakry, sur la bonne communication sur les réseaux sociaux, à l’intention des jeunes communicants des partis politiques en République de Guinée, rapporte l’AGP.

La présidente de l’AJIG, consultante en Communication et en Gestion des Ressources Humaines, Elisa Koïvogui a fait savoir, que l’objectif de cette campagne est de vulgariser les textes de lois qui régissent le Cyber espace en Guinée. «Parce qu’aujourd’hui, il y a plein de délit commis sur les réseaux sociaux. Et il y a des poursuites qui sont en cours», a-t-elle expliqué.

Elle a souligné : «En tant qu’association citoyenne, on s’est dit que l’internaute guinéen n’est pas informé s’il y avait des textes qui régissent le Cyber espace. C’est pourquoi, on s’est dit qu’on ne peut pas rester les bras croisés.

Depuis deux (02) mois, on a initié des séries de conférences avec les collégiens et les lyciens, ainsi que des campagnes de sensibilisation des jeunes communicants, parce que ce sont les principaux concernés».

Pour sa part, Fodé Barry, communicant à l’UFR a indiqué : «Comme les communicants de l’Union des Forces Républicaines (UFR), présents à cette rencontre, ont chacun une base, nous ferons la restitution à nos bases par rapport à ce qu’on a appris ici. Cela va nous permettre de garder le cap de communicant responsable qu’on a toujours gardé à l’UFR».

Selon les organisateurs, quarante (40) assises sont prévues dans cette campagne de sensibilisations des jeunes. Mais qu’aujourd’hui, trois cent soixante (360) personnes sont, de façon directe, touchées.

JG/ST

Dans la même catégorie