MAP SM le Roi inaugure le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et lance la mise en service de plusieurs infrastructures aéroportuaires de portée nationale AIB Burkina : Le nouveau Premier ministre sollicite l’accompagnement de ses concitoyens AIB Burkina : Les ânes rongés par «la Gourme», la vigilance sollicitée AIB Burkina : L’opposition politique dénonce ”le manque de leadership” du président Kaboré GNA Aremeyaw Anas honoured at the first AIPS Sports Media Awards GNA « Put restructuring of grassroot football top on your agenda » – Camarat tells NC GNA Kwame Bonsu was properly registered by Kotoko – Management GNA « Upper West should make the best out of the Youth and Sports centre »- Sports Minister LINA Rep. Goshua Notes Education, Roads As Top Priorities For 2019 LINA Labor Ministry To Scrutinize, Improve Labor Laws

Communication responsable sur les réseaux sociaux en Guinée : l’AJIG sensibilise les jeunes communicants des partis politiques


   

Conakry, 07 mai (AGP)- L’Association des Jeunes Intellectuels de Guinée (AJIG) a animé, samedi, 05 mai 2018, une campagne de sensibilisation à la Blue zone de Kaloum, à Conakry, sur la bonne communication sur les réseaux sociaux, à l’intention des jeunes communicants des partis politiques en République de Guinée, rapporte l’AGP.

La présidente de l’AJIG, consultante en Communication et en Gestion des Ressources Humaines, Elisa Koïvogui a fait savoir, que l’objectif de cette campagne est de vulgariser les textes de lois qui régissent le Cyber espace en Guinée. «Parce qu’aujourd’hui, il y a plein de délit commis sur les réseaux sociaux. Et il y a des poursuites qui sont en cours», a-t-elle expliqué.

Elle a souligné : «En tant qu’association citoyenne, on s’est dit que l’internaute guinéen n’est pas informé s’il y avait des textes qui régissent le Cyber espace. C’est pourquoi, on s’est dit qu’on ne peut pas rester les bras croisés.

Depuis deux (02) mois, on a initié des séries de conférences avec les collégiens et les lyciens, ainsi que des campagnes de sensibilisation des jeunes communicants, parce que ce sont les principaux concernés».

Pour sa part, Fodé Barry, communicant à l’UFR a indiqué : «Comme les communicants de l’Union des Forces Républicaines (UFR), présents à cette rencontre, ont chacun une base, nous ferons la restitution à nos bases par rapport à ce qu’on a appris ici. Cela va nous permettre de garder le cap de communicant responsable qu’on a toujours gardé à l’UFR».

Selon les organisateurs, quarante (40) assises sont prévues dans cette campagne de sensibilisations des jeunes. Mais qu’aujourd’hui, trois cent soixante (360) personnes sont, de façon directe, touchées.

JG/ST

Dans la même catégorie